Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/03/2018

Vous savez mon cher monsieur combien les parlements se ménagent les uns les autres

... Ils sont tous constitués d'élus qui en font métier et par conséquent tiennent à leurs places plus que tout et font en sorte de ménager la chèvre et le chou, à savoir les ministres et président et les électeurs . Le système des ordonnances, au fond, satisfait bien l'opposition, ça lui donne un peu de grain à moudre, faute d'avoir un programme plus intelligent à mettre en place .

 

 

« A Philippe Debrus

[vers le 16 mars 1763] 1

Mon cœur sent comme le vôtre, mais j'ai peur que mon esprit ne pense pas de même . Vous savez mon cher monsieur combien les parlements se ménagent les uns les autres . Voyez si dans l'affaire du Juif de Colmar 2, le conseil d'Alsace a reçu la moindre flétrissure . On me fait craindre que nous soyons renvoyés à Aix ou à Grenoble ; or vous savez que je rêve tous les jours de la tournure qu'on pourrait donner à cette affaire . Je crois qu'il faudra hardiment prendre David à partie . Si on pouvait en faire autant au sieur La Bordes 3 et compagnie, ce serait bien le mieux . C'est sur quoi je vais écrire à M. Mariette et à mes amis ; je fais des tentative de plus d'une espèce . En attendant, jouissons toujours de la victoire très signalée remportée au Conseil, sur un de ces corps qui ont actuellement en France un si prodigieux crédit . Jouissons d'une réhabilitation prononcée par toute l'Europe . Quand je pourrai sortir j’irai chez vous et je vous prierai d'y faire trouver M. de Moultou, et M. de Végobre .

Je compte toujours d'écrire à M. de Végobre quand je vous écris, car je ne vous sépare point . »

1 L'édition Lettres inédites place la lettre entre le 7 et le 12 mars 1763 . on a quelque peu reculé cette date en considérant les lettres du 14 et du 18 à la duchesse de Gramont comme certaines des « tentatives de plus d'une espèce » que mentionne V*.

2 L'exécution d'Hirtzel Lévy en 1754 ; voir « Hirtzel, mort martyr à Colmar, en 1754 » d'Isidore Loeb, Annuaire de la société des études juives, 1881 : http://judaisme.sdv.fr/histoire/historiq/hitzel/hirtzel.htm

3 Ces noms de David et de La Bordes symbolisent respectivement le premier et le second tribunal par lesquels les Calas furent condamnés à Toulouse . Sur David, voir la lettre du 21 mars 1763 à d'Argental : voir : http://www.monsieurdevoltaire.com/2014/06/correspondance-annee-1763-partie-11.html