Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

01/07/2016

lequel est plus plaisant de savoir ce qui est fait , ou tout ce qui se fera

... Pour tout électeur, les deux sont importants, bien davantage que pour les candidats qui se fichent de ce qui se fera sans eux ou avec eux, et qui descendent en flammes les réalisations de leurs concurrents .

Pour moi le présent et le futur le plus proche sont plus plaisants, le futur lointain est trop aléatoire ; le présent est neuf chaque seconde, quel qu'il soit, bon ou mauvais ; soyons nous-mêmes, ici et maintenant .

 Afficher l'image d'origine

ça mord ! et on se retrouve tantôt coté canne tantôt côté hameçon ! that's life !

 Pêcher, se souvenir des bons moments, en créer de nouveaux ; pécher sans souci d'une vie dite éternelle et d'un enfer de parc d'attractions .

 

 

 

« A [destinataire inconnu]

Au château de Ferney en Bourgogne

par Genève 30 juillet 1761

Dans une petite transmigration, monsieur, d'une maison à l'autre, la lettre dont vous m'honorâtes en date du 1er juin , s'était égarée . Mme du Perron 1 m'ayant appris à qui je devais cette lettre, j'ai été fort honteux , j'ai cherché longtemps et j'ai enfin trouvé . Mais ce que je ne trouverai pas, c'est la solution de votre problème . Quand on demanda à Panurge lequel il aimait le mieux d'avoir le nez aussi long que la vue, ou la vue aussi longue que le nez, il répondit qu'il aimait mieux boire 2.

Vous me demandez lequel 3 est plus plaisant de savoir ce qui est fait , ou tout ce qui se fera : c'est une question à faire aux prophètes ; ces messieurs qui connaissaient l'avenir si parfaitement étaient sans doute instruits également du passé . Il faut être inspiré de Dieu pour savoir bien parfaitement son prétérit, son futur , et même son présent ; notre espèce est fort curieuse et fort ignorante . Celui qui saurait l'avenir saurait probablement de fort sottes , et de fort tristes choses ; et entre autres l'heure de sa mort, ce qui n'est pas extrêmement plaisant à contempler . J'aime mieux au fond de la boîte de Pandore, l'espérance que la science, et je suis de l'avis d’Horace :

Prudens futuri temporis exitum calliginosa noctae premit Deus 4.

Ce que je sais le mieux, c'est que j'ai l'honneur d'être avec tous les sentiments que je vous dois

monsieur. »

1 Soeur de Mme du Bocage .

2 Le passage n'a pu être retrouvé .

3 s'il est tremplacé par lequel sur le manuscrit .

4 Horace, Odes, III, xxix, 29-30 ; Dans sa prévoyance, Dieu enveloppe d'une nuit ténébreuse l'issue où aboutit l'avenir .

 

Écrire un commentaire