Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/11/2021

Nous savons que les commencements sont toujours difficiles, et qu’il faut se roidir contre les obstacles

... C'est ce qu'a fait Mam'zelle Wagnière-LoveVoltaire en se lançant  courageusement dans l'édition de son blog remarquable http://www.monsieurdevoltaire.com/archive/2008-11/ et en le maintenant contre vents et marées , fidèlement .

Je suis toujours heureux de son amitié .

Bon treizième anniversaire .

16 Cartes Joyeux anniversaire âge 13 ans (Gratuits) | 123 cartes

 

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

31 auguste 1766 1

Nous vous remercions, monsieur, ma famille et moi, de la part que vous voulez bien prendre à l’établissement que nous projetons. Nous savons que les commencements sont toujours difficiles, et qu’il faut se roidir contre les obstacles . Je conseillerais à M. Tonpla de faire un petit voyage par la diligence de Lyon . C’est l’affaire de huit jours ; il verrait les choses par lui-même . Il s’aboucherait avec votre ami. On saurait précisément sur quoi compter. Il est certain que cet établissement peut faire un très grand bien, et que l’utile y serait joint à l’agréable. La liberté entière du commerce le fait toujours fleurir . La protection dont on vous a parlé est sûre. Le petit voyage que je propose peut se faire dans un grand secret ; et M. Tonpla, allant à Lyon, sous le nom de Tonpla, ou sous celui de M. son cousin, ne donnera aucune alarme à aucun négociant.

Nous avons reçu des lettres d’Abbeville qui sont très-intéressantes. Nous aurons du drap de Vanrobais 2 qui sera de grand débit, et nous espérons n’avoir point à craindre la concurrence.

M. Sirven me charge de vous présenter ses très humbles remerciements. Quelques étrangers ont pris beaucoup de part à son malheur ; mais on ne s’est adressé à aucun homme de votre pays : on craint que la pitié ne soit un peu épuisée. Nous espérons grâce à vos bontés avoir bientôt le mémoire de M. de Beaumont . J'en ai vu la première esquisse, elle promettait un chef-d’œuvre . Son mémoire pour M. de La Luzerne est très bien fait ; mais il n'est pas étonnant que les juges n'ayant encore aucune preuve contre le porteur des pistolets, aient 3 condamné à un an de prison celui qui a donné les coups d'épée . Toutes les apparences sont en faveur de M. de La Luzerne ; mais enfin il n'y a point de preuves juridiques que les pistolets appartinssent à son adversaire . M. de Beaumont sera vraisemblablement plus heureux dans l’affaire des Sirven . Votre ami nous a écrit pour vous supplier de lui envoyer le plus tôt que vous pourrez le mémoire de M. de Gennes pour feu M. de La Bourdonnais . Il veut avoir une suite des causes célèbres, et il ne lui manque que le factum . Ma femme, mon neveu, et moi, nous vous embrassons de tout notre cœur.

Votre etc.

Boursier. »

1 Dans l'édition de Kehl manque la fin depuis Nous espérons grâce à […] , omise dans la copie Beaumarchais .

3 Correction du texte de Besterman qui notait ayant, mauvaise lecture pour aient .

Commentaires

Bonsoir Mister James.

Déjà 13 ans que j'ai le bonheur de mettre en ligne les Œuvres de notre cher ami Voltaire !

Je suis heureuse d'avoir un ami comme vous, Mister James.

----

Le courage est plutôt d'être sur cette plate-forme qui n'est pas toujours simple à gérer :)

Bonne soirée.

LV

Écrit par : lovevoltaire | 28/11/2021

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire