Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/02/2019

on ne lui fera pas cette injure

... de croire et dire que le président de la république sous prétexte de grand débat fait en douce une campagne électorale inavouée .

Quel mal y a-t-il à tout faire pour améliorer le dialogue ? les Français sont-ils vraiment et incurablement surdoués pour vouloir tout et son contraire, demander à être écouté et ne pas vouloir entendre l'interlocuteur, lui prêter des calculs tordus pour le discréditer , continuer à jeter le bébé avec l'eau du bain ? 

Et m... aux sondages !

 

 

« A Louis-César de La Baume Le Blanc, duc de La Vallière 1

Je crois Macare à Montrouge ; monsieur le duc est encore plus fait pour Macare que pour les faucons . S'il était un de ces ducs et pairs qui en savent pas le grec, on lui dirait que Macare signifie bonheur et Thélème volonté : mais on ne lui fera pas cette injure .

6è février 1764 .2 »

2 Copie ancienne faite d'après l'édition qui a été suivie ; l'édition « Lettre de l'auteur à M. le D. D. L. V. en lui renvoyant la pièce suivante » dans Macare et Thélème, 1764 ; ce conte en vers fut réimprimé dans les Contes de Guillaume Vadé . Voir : https://fr.wikisource.org/wiki/Contes_en_vers_(Voltaire)/Th%C3%A9l%C3%A8me_et_Macare et sa note 2 .

15/02/2019

De tous les contes j'ai choisi le plus court et le plus philosophique pour l 'envoyer à mon cher frère . Les dames n'y entendront rien

... Misogynie ? Non point .  Réalité ? pourquoi pas . Provocation ? possible .

Remarquez , distingo, le "les dames" et non un "les femmes", subtile distinction bien dans le style de maître Voltaire .

 Image associée

Qu'en dit la "Dame de fer" ?

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

6è février 1764 1

De tous les contes j'ai choisi le plus court et le plus philosophique pour l 'envoyer à mon cher frère . Les dames n'y entendront rien, mais les philosophes devineront plus qu'on ne leur dit .

Je suppose à présent tout tranquille, ce qui est bien triste pour des Français ; il ne s'agit plus que des plaisirs qu'ils peuvent goûter à la Comédie-italienne, ou à Idoménée 2. Qu'est-ce que c'est que cette Idoménée ? l'a-t-on jouée ? cela vaut-il mieux que celle de Crébillon 3?

Je n'entends point parler du terrible ouvrage du lourd Crevier contre Montesquieu 4, ni du livre intitulé, Les Fonctions du parlement 5. Si frère Thieriot veut bien m'envoyer ces livres à l'adresse de M. Camp à Lyon par la diligence, il me fera plaisir .

Au reste, Thélème ne doit trouver place que dans un petit recueil que les gens de bien feront un jour . L'ouvrage est trop petit et trop sage pour être imprimé séparément . Je prie mon frère de vouloir bien faire parvenir l'incluse à frère Du Molard au Gros-Caillou . Frère Du Molard est un bon cacouac.

Et sait du grec, Madame, autant qu'homme de France .6

Mes compliments aux frères . Écr l'inf . »

1 Copie par Wagnière ; l'édition de Kehl fond des fragments de cette lettre avec une phrase de la lettre du 1er février et de celle du 3 février 1764 .

6 Les Femmes savantes, III, 5, de Molière . Sur les cacouacs, voir lettre 5 janvier 1758 à Thieriot : « Ils [les jésuites] font précéder ce grand ouvrage [La Religion vengée] d'une satire allégorique assez ingénieuse et assez piquante dans laquelle ils vous appellent des Kakouacs, d'après le mot grec Kakos, méchant, et tâchent de vous rendre aussi odieux qu'il leur est possible . » ; voir : http://www.monsieurdevoltaire.com/article-correspondance-annee-1758-partie-1-116903065.html

14/02/2019

je ne sais rien de ce qui se passe, mais je vois à vue de pays, la paix renaître dans l’intérieur du royaume, l’argent circuler, l’Opéra-Comique triompher

... Fiction ou réalité ? A vous de décider .

 Bonne Saint Valentin aux fleuristes, parfumeurs, salles de spectacles, restaurateurs et hôteliers, chocolatiers, sans oublier les marchands de cravates, de lingerie et de ...

 Image associée

...literie !

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

3è février 1764 1

Mon cher frère, je suis dans les limbes de toute façon, car mes yeux ne voient plus, et je ne sais rien de ce qui se passe, mais je vois à vue de pays, la paix renaître dans l’intérieur du royaume, l’argent circuler, l’Opéra-Comique triompher, Grandval revenir grasseyer à l’hôtel des comédiens ordinaires du roi 2, et l’opéra attirer la foule dans la belle salle du Louvre . Mais, si j’étais à Paris, j’aimerais bien mieux souper avec vous et Platon que de voir toutes ces belles choses. Laissons toujours dormir la Tolérance. Le bon prêtre qui est l’auteur de cet ouvrage me mande qu’il serait au désespoir de scandaliser les faibles, qu'il faut attendre un temps plus favorable, et pourvu que vous en ayez quelques exemplaires pour vos amis il sera très content .

Vous avez dû recevoir une lettre pour Protagoras 3. Permettez-moi de vous adresser ce petit certificat de vie que je vous supplie d'envoyer par votre petite poste à M. de Laleu notaire .

A propos de notaire, comment va l'affaire de frère Thieriot ? est-il sorti des pattes du sieur Deshayes ? le petit livret attribué à Saint-Evremond fait-il un peu de fortune ? L'âge, la maladie, les fluxions sur les yeux, n'attiédissent point mon saint zèle .

Vivez heureux, et écr l’inf. »

1 Copie par Wagnière . L'édition de Kehl, faite d'après la copie Darmstadt, fond des fragments de cette lettre avec une phrase de la lettre du 1er février et l'ensemble de la lettre du 6 février ; voir : http://www.monsieurdevoltaire.com/2014/07/correspondance-annee-1764-partie-6.html

2 Grandval , retiré en 1762, vient de revenir ; voir lettre du 20 avril 1762 à d'Argental : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/03/18/2-5922869.html

13/02/2019

Il a renoncé à toutes les cours du monde, mais fera appel à Versailles

... et à la caisse de Renault pour payer son anniversaire (en sus de son mariage) : voilà un motif supplémentaire pour garder Carlos Ghosn derrière les barreaux ; ça fait quand même mal au coeur de savoir qu'en achetant sa modeste Twingo, on a payé une partie des 630 000 euros de la fête sans en avoir reçu le moindre petit four ou goutte de champagne en remerciement . Ce homme là est vraiment un tordu de la pire espèce et les membres de son conseil d'administration des femmelettes beni-oui-oui  qui valent à peine mieux, tout occupés qu'ils étaient pour cacher la merde sous le tapis .

Je ne sais pas de combien d'années de prison va écoper le voleur le plus con de la planète -le convoyeur de fonds d'Aubervilliers arrêté dès le lendemain de son vol-, mais j'espère que Carlos Ghosn aura une peine proportionnée au montant de ses malversations .

Image associée 

Voleur en col blanc

 

 

« A Paul Vaillant 1

[Ferney, 2 février 1764] 2

[He awaited his correspondant's package before answering . Some one must have absconded with it . He has renounced all the Courts of the world, but will appeal to Versailles . It is pleasant that lord Ferres said the lord's prayer on the scaffold 3, and amusing that one about to hang asks for his daily bread . For himself, aged, inform, sightless, he says « Thy will be done » …]

Voltaire. »

1 Le manuscrit original est passé à la vente William F. Gable, American association le 13 novembre 1924 . Le destinataire est shérif de Londres et libraire ; voir W. Chancellor : Some accounts of the several wards […] in the city of London, 1772, et Genève A. : Commerce F 57, ffos 61 rt 131 . Voir page 278 : https://books.google.fr/books?id=XNFkAAAAcAAJ&pg=PA278&lpg=PA278&dq=paul+vaillant+sherif+londres+1764&source=bl&ots=ujsKanjaGG&sig=ACfU3U0IDn0ah7fPSDh8PWcwTUh7lDlqYA&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwimlNrnrLjgAhWIlhQKHWsRD58Q6AEwAHoECAQQAQ#v=onepage&q=paul%20vaillant%20sherif%20londres%201764&f=false

et : https://en.wikipedia.org/wiki/List_of_Sheriffs_of_London#18th_century

2 «  Il attendait le paquet de son correspondant avant de répondre . Quelqu'un doit avoir disparu en l'emportant . Il a renoncé à toutes les cours du monde, mais fera appel à Versailles . Il est plaisant que lord Ferres ait dit son Notre père sur l'échafaud, et amusant que quelqu'un qui va être pendu réclame son pain quotidien . Pour lui, âgé, infirme, aveugle, il dit : « Que ta volonté soit faite. »

3 Laurence Shirley, quatrième comte Ferrers, pendu à Tyburn le 5 mai 1760 pour meurtre .Voir : https://en.wikipedia.org/wiki/Laurence_Shirley,_4th_Earl_Ferrers

12/02/2019

De tout ce que j’ai vu depuis dix ans sur toutes ces pauvretés qui ont agité tant d’énergumènes, je ne connais de raisonnable que la déclaration qui impose silence à tous les partis

... Ami Voltaire, tu parles d'or, nous sommes dans un pays, un monde même, de pintades affolées (et ceux qui connaissent un peu ces bestioles savent comment elles se comportent ) .

Il semble bien que le temps de la réflexion n'ait pas plus droit de cité que dans un jeu vidéo ou un tweet de Donald Trump . La parole se transmet à la vitesse de la lumière, pour ne rien dire , se taire un peu serait bénéfique . Qu' on arrête de nous gaver de pets tournés de travers, ça nous reposerait .

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

1er février 1764 1

Mon cher frère, je n’ai point été trompé dans mes espérances . Le réquisitoire de maître Omer 2 est un des plus plats ouvrages que j’aie jamais lus. Il n’y a pas quatre lignes qui soient écrites en français, et son style pédantesque est digne de lui. Je suppose, par les citations, que le mandement de maître de Beaumont est aussi ennuyeux que le discours de maître Omer . De tout ce que j’ai vu depuis dix ans sur toutes ces pauvretés qui ont agité tant d’énergumènes, je ne connais de raisonnable que la déclaration qui impose silence à tous les partis ; le roi me paraît très sage, mais il me paraît le roi des petites-maisons. Qu’on se donne un peu la peine de se retracer dans l’esprit un tableau fidèle de tout ce qui s’est fait de plus fou en France depuis les billets de confession jusqu’à l’arrêt du parlement de Toulouse, qui défend qu’on reconnaisse le commandant du roi pour commandant 3, qu’on aille ensuite chez le directeur des petites-maisons prendre un relevé de tout ce qui s’y est fait et dit depuis dix ans, et ce n’est pas pour les petites-maisons que je parierai.

Heureux, encore une fois, ceux qui cultivent en paix et en liberté les belles-lettres loin de tant de fous, et qui préfèrent Cicéron et Démosthène à Beaumont et Omer ! J’ai bonne opinion du contrôleur-général 4, parce qu’on n’entend point parler de lui. Le plus sage ministre est toujours celui qui donne le moins d’édits. Je n’aimerais pas un médecin qui voudrait guérir tout d’un coup une maladie invétérée.

Je crois, mon cher frère, que M. le duc de Praslin rapportera bientôt au conseil mon affaire des dîmes. J’espère que je me moquerai alors du concile de Latran, qui excommunie les particuliers possesseurs de dîmes inféodées . J’ai plusieurs causes assez agréables de damnation par devers moi. Il est vrai que j’ai un peu les yeux d’un excommunié, et je ne peux ni lire ni écrire ; mais on dit que je serai guéri avant le mois de juin. En attendant, je vous demande toujours votre protection pour avoir les livres que j’ai demandés .

Le bon prêtre, auteur de La Tolérance, qu'on m'impute, vous prie toujours instamment d'empêcher qu'on ne débite son ouvrage scandaleux, mais si vous pouviez en prendre pour vous une douzaine d'exemplaires , et les faire circuler avec votre prudence ordinaire, entre des mains sûres et fidèles , vous rendriez par là un grand service aux honnêtes gens, sans alarmer la délicatesse de ceux qui craignent que cet ouvrage ne soit trop répandu . Ce n’est pas encore, je crois, le temps des contes ; mais on enverra, le plus tôt qu’on pourra, à mon cher frère, quelque bagatelle sur laquelle on lui demandera son avis.

J’ai peur que l’exploit signifié par M. de Créquy 5 à son curé ne soit une plaisanterie. Les Français ne sont pas encore dignes que la chose soit vraie.

Nous avons un bien mauvais temps . Ma santé est encore plus mauvaise. Adieu , mon très cher frère . Ecr l’inf »

1 L'édition de Kehl fait un amalgame avec la lettre du 22 janvier et celle du 27 janvier 1764 à Damilaville . Voir : http://www.monsieurdevoltaire.com/2014/07/correspondance-annee-1764-partie-5.html

2 Contre l'Instruction pastorale de Christophe de Beaumont .

5 Voir dans le Dictionnaire philosophique l'article Prières ; et voir lettre du 27 janvier 1764 à Damilaville : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2019/02/03/les-francais-ont-actuellement-l-estomac-surcharge-de-mandements-de-remontra.html

11/02/2019

Il paraît que rien ne presse, et que la Crète doit l’emporter sur Rome et sur Ephèse

... Va te faire voir chez les Grecs !

https://www.info-grece.com/actualites

J'y vais volontiers  , et plutôt deux fois qu'une avec https://www.youtube.com/watch?v=5csC7F3RYMU

Résultat de recherche d'images pour "jamais le dimanche musique du film"

Une belle actrice dans un beau film, à admirer, même le dimanche

 

 

« A Henri-Louis Lekain

1er février 1764

Le pauvre ex-jésuite, à qui M. Lekain a écrit, l’assure de toute son amitié, et certainement il trouvera très bon que le tailleur, qui lui a fait un habit court, en fasse un aussi pour un héros de l’Antiquité. Il ne sait pas encore quel parti on prendra d’abord. Il s’en remet uniquement à la volonté des personnes qui feront rendre ce petit billet à M. Lekain. Il paraît que rien ne presse, et que la Crète 1 doit l’emporter sur Rome et sur Ephèse. Toutes les affaires se croisent dans le monde ; mais on n’aura rien de plus pressé que de témoigner à M. Lekain l’estime et l’attachement infini qu’on a pour lui. »

10/02/2019

Avec cinq pains et trois poissons Il nourrira cinq mille hommes au désert ; Et, en ramassant les morceaux qui resteront, Il remplira douze paniers

... Voila le genre de fables que des millions de crédules prennent pour argent comptant . Viva il papa, et tout le monde à table ! Ils savaient y faire en ce temps-là pour les picnics .

Bien vu le coup des poissons et du pain mais de nos jours ce ne sont pas douze paniers qui restent à distribuer, mais des millions de tonnes qui partent à la poubelle .  On produit cinq mille pains et trois mille poissons pour le bénéfice  d'une simple poignée d'humains , et cependant, il en est encore qui crèvent de faim . Que voulez-vous ma bonne dame, le temps des miracles est révolu .

Ite missa est .

Résultat de recherche d'images pour "miracle des 5 pains et 2 poissons" 

 

 

 

« A François Achard Joumard Tison, marquis d'Argence

au château de Dirac

par Angoulême

1° Le mot episcopos, évêque, ne renferme pas le mot hébreu, prêcheur, apôtre, envoyé à Jérusalem. Ce ne fut qu’à la fin du premier siècle et au commencement du second qu’on distingua les episcopois, les presbytérois, les pistois, les diacres, les catéchumènes et énergumènes.

2° Il n’est fait aucune mention, dans les Actes des Apôtres, du voyage de Simon Barjone à Rome. Justin est le premier qui ait imaginé la fable de Simon Barjone et de Simon le magicien à Rome 1.

3° Nulle primauté ne peut être dans Barjone, puisque Paul s’éleva contre lui sans en être repris par personne.

4° Il est clair que depuis les premiers siècles jusqu’aujourd’hui, l’Église grecque, beaucoup plus étendue que la nôtre, n’a jamais reconnu la primauté de Rome. Saint Cyprien dans ses Lettres aux évêques de Rome, ne le[s] appelle jamais que frères et compagnons.

5° Quant au Pentateuque, ces mots , au-delà du Jourdain 2 -- le Cananéen était alors en ce pays-là 3-- le lit de fer d’Og, roi de Bazan, est le même qui se trouve aujourd’hui en Rabbath 4 -- il appela tout ce pays Bazan, et le village de Jaïr, jusqu’aujourd’hui 5-- Abraham poursuivit ses ennemis jusqu’à Dan 6-- avant qu’aucun roi ait régné sur Israël 7.

Tous ces passages et beaucoup d’autres prouvent que Moïse n’est point l’auteur de ses livres, puisque Moïse n’avait pas passé le Jourdain, puisque le Cananéen était de son temps dans le pays, etc. Le grand Neuton et le savant Le Clerc ont démontré la vérité de ce sentiment.

6° Cette fausse citation, et il sera appelé nazaréen 8, n’est pas la seule, et, pendant deux siècles entiers, tout est plein de citations fausses et de livres apocryphes. On poussa l’impudence jusqu’à supposer des vers acrostiches de la sibylle Érythrée .

Avec cinq pains et trois poissons

Il nourrira cinq mille hommes au désert ;

Et, en ramassant les morceaux qui resteront,

Il remplira douze paniers 9.

Voilà une petite partie de ce qu’on peut répondre aux questions dont M. l’abbé veut bien honorer son serviteur et son ami. M. l’abbé ne peut rendre un plus grand service aux hommes qu’en favorisant la nouvelle édition du curé de But et d’Etrépigny en Champagne 10.

M. l’abbé devrait avoir reçu un sermon qui lui avait été adressé en droiture ; mais il y a trop de curieux dans le monde . Il faudra, quand il voudra écrire à son serviteur, qu’il fasse passer ses lettres par la couturière à laquelle on adresse cell[e]-ci.

On fait mille tendres compliments à monsieur l’abbé.

1er février [1764] »

1 Il en est question dans le Pot-pourri et dans le Dictionnaire philosophique .

2Deutéronome , I, 1

3Genèse, XII, 6

4Deutéronome, III, 2

5Deutéronome III, 13-14

6Genèse, XIV, 14

7Genèse, XXXVI, 31

8Juges, XIII, 5. La Vulgate porte erit enim Nazareus, ce qui signifie « il sera en effet de Nazarée [ou nazaréen] ».

9Voir les Oracula sybillina, publiés par Charles Alexandre , 1841 , d'après Lactance , Divinarum institutionum libri septem .

10Testament du curé Meslier .