Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/09/2016

Il est bien cruel que nous ne nous soyons pas entendus

... Dira Fanfoué, au soir de son éviction (prévisible) des primaires, à Emmanuel Macron . Bon , il faut que j'arrête mon délire avant eux, ne serait-ce que pour leur donner le bon exemple (NDLR : bel exemple de modestie blogger  James ! ) .

 Afficher l'image d'origine

 

 

« A Gabriel Cramer

[septembre-octobre 1761]

Le public se soucie bien de l'enlèvement de Clarice 1! On veut Le Cid, les Horaces, Cinna, Pompée, Rodogune .

J'ai toujours dit et toujours écrit que je commencerais par ces pièces . J'ai travaillé en conséquence . Il est bien cruel que nous ne nous soyons pas entendus avec M. Gravelot pour qui j'ai une estime singulière . Je ne peux prendre à présent . »

 

Écrire un commentaire