Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/04/2017

On craint que monsieur le contrôleur général n'indispose toute une nation pour un objet fort mince

 ... "On"... plus précisément les candidats qui brassent, avec leurs partis, des millions pour avoir la première place et qui n'ont décidément pas du tout le même sens des proportions que nous : un "mince" dépassement de dépenses pour eux peut valoir de dix à cent années de SMIC .

Un ex-président à défaut d'être un grand homme d'Etat a été un grand fraudeur, et, les chiens ne faisant pas des chats, son ex-premier ministre l'a copié , plus modestement dans sa sphère privée ; tel maître, tel élève,  et vive le LR/UMP qui vit de  l'argent public (mais je dois reconnaitre qu'il n'est pas le seul ) .

Oui, je me le demande : les comptes de campagne seront-ils justes et légaux cette fois-ci ?

Résultat de recherche d'images pour "dépassement budget comptes de campagne  humour"

Lamentable ...

 

 

« A Charles-Augustin Ferriol, comte d'Argental

et à

Jeanne-Grâce Bosc du Bouchet, comtesse d'Argental

7 juin [1762] 1

Mes divins anges j'ai bien peur qu'entre mes paquets et votre sage avertissement , il n'y ait eu encore quelque indigne ouverture de messieurs des postes . Je vous ai écrit samedi 5 à l'adresse de M. de Courteilles avec cette devise :

Voici le mémoire demandé .

Je vous importune encore pour une nouvelle grâce . C'est à M. le comte de Choiseul que j'ai recours pour votre protection . Je suis suisse, je parle pour mes Suisses . On craint que monsieur le contrôleur général n'indispose toute une nation pour un objet fort mince .

M. Tronchin doit vous apporter un excellent mémoire au nom de la nation . M. le duc de Choiseul a lu le mémoire et l'approuve . Nous supplions Mgr le comte de Choiseul de daigner en faire autant .

Il ne m'appartient pas de joindre ma voix rauque à celle de treize cantons mais je présente très humblement le mémoire suisse par vos aimables mains à M. le comte de Choiseul sans avoir l'impudence de me mêler de l’affaire .

Elle sera rapportée au conseil du roi . On ne demande que justice .

V. »

1 C'est la deuxième lettre du même jour aux d'Argental ; bien qu'une tache précédant le quantième puisse faire penser à dater la lettre du 17 ou du 27 juin, le contenu ne laisse pas de doute .

 

Écrire un commentaire