Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/05/2017

Tantum relligio potuit suadere malorum / Tant la religion a pu suggérer de maux

... Un énième attentat récent par un fou de Dieu donne encore raison à Voltaire, et je m'aperçois que je dois malheureusement mettre tout ceci au pluriel ; religions je vous déteste .

Pour me réconcilier avec le monde sans frontières,  plus que la lyre évoquée ci-dessous, je préfère mille fois la kora de Ballaké Sissoko accompagnée ici du violoncelle de Vincent Ségal : https://www.youtube.com/watch?v=TAIwGw1paIcje vous souhaite une belle heure de vie d'union .

 

dscf3636 400.jpg

La vie est plus belle en couleur(s)

 

 

« A Claude-Philippe Fyot de La Marche

Aux Délices 8 juillet [1762] 1

Plus d'un amant sur sa lyre a formé

Ces tendres sons qui charment les amantes .

Un père a fait des chansons plus touchantes.

Pourquoi cela ? C'est qu'il a mieux aimé .

 

Je suis bien loin de blasphémer l'amour ;

C'est un grand dieu , je le sais , et je jure

De le servir jusqu'à mon dernier jour,

Mais il faut bien qu'il cède à la nature .2

 

Je conçois votre bonheur mon grand magistrat qui êtes le plus aimable des hommes, et je tiens Mme de Paulmy 3 aussi heureuse que vous . J'aurais voulu voir monsieur votre fils faire aussi des chansons pour sa sœur . Mais peut-être qu'avec ses bonnes qualités il n'a pas le cœur aussi tendre que vous . J'attends avec impatience votre mémoire, et j'espère toujours que ce mémoire terminera tout . Monsieur votre fils le lira, et se rendra .

Je prends la liberté de vous envoyer deux pièces singulières d'un procès affreux dont je vous ai déjà parlé . Vous verrez avec quelle naïveté la nature que vous aimez tant, s'exprime . Cette aventure est ce que je connais de plus horrible depuis que je suis au monde . Il faut s'écrier :

Tantum relligio potuit suadere malorum 4.

J'ai pris cette affaire à cœur du fond de la retraite . J'ai vu une famille que je crois innocente abandonnée de tout le monde et livrée à l'infortune la plus affreuse . Tout ce que je vois de loin, tout ce que j'entends redouble mon goût pour la retraite . Que ne puis-je goûter les charmes de la vôtre ? pourquoi faut-il que Pierre Corneille en faisant mes plaisirs fasse mon esclavage? Nous avons imprimé presque toutes ses bonnes pièces . Je serai bientôt réduit à commenter ce qui m'ennuiera, c'est un triste métier .

Je crains d'avoir perdu un dessin de M. de Vosges . Il réparera ma sottise par un dessin meilleur . Je vous présente mon sincère respect . Permettez que j'en fasse autant à Mme la marquise de Paulmy .

V.

J'adresse le paquet à M. de Villeneuve que je crois franc de port . »

1 Le post scriptum est écrit dans la marge du bas du manuscrit olographe .

2 Fyot de La Marche, premier président au parlement de Bourgogne avait fait des vers pour sa fille .

3 Marguerite , fille de Fyot de La Marche, deuxième femme de Antoine-René de Voyer de Paulmy d'Argenson épousé en 1748, , voir : http://dictionnaire.sensagent.leparisien.fr/Antoine-Ren%C...

4 Tant la religion a pu suggérer de maux ; Lucrèce, De natura rerum, I, 101 .

 

Écrire un commentaire