Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/01/2018

Nous n'avons, encore une fois, aucun besoin de l'ambassadeur d'Angleterre

... Et à propos à quoi sert Mr Edward Llewellyn en France ? J'ai encore en mémoire Richard Llewellyn dont j'ai lu , adolescent, le célèbre "Quelle était verte ma vallée" ; quel lien de parenté avec notre Edward susnommé ?

Brexit ou pas brexit , what's up doc ?

Voir : https://www.gov.uk/world/organisations/british-embassy-pa...

Résultat de recherche d'images pour "richard llewellyn qu'elle était verte ma vallée"

 

 

 

« A Philippe Debrus

Mécredi 1 [23 février 1763] 2

Je renvoie à monsieur Debrus les lettres qu'il a eu la bonté de me confier . Les trois avocats de Mme Calas et de ses enfants demandent au Conseil qu'il soit ordonné que toutes les minutes du malheureux procès soient apportées à Paris, parce qu'on craint qu'à Toulouse les copies ne soient falsifiées . Il paraît qu'en effet ce serait la seule ressource des assassins en robe noire .

Nous n'avons, encore une fois, aucun besoin de l'ambassadeur d'Angleterre ; on doit s'être assemblé chez M. d'Argental, le rapporteur 3 est aussi bien disposé qu'il peut l'être, et le cri public est si violent, que les juges n'oseraient, je crois, refuser la révision . Espérons tout . J'embrasse de tout mon cœur monsieur Debrus . »

1 Cette forme mécredi est souvent attestée à l'époque ; elle correspond certainement à une prononciation largement répandue .

2 L'édition Lettres inédites place la lettre , à tort, entre le 16 et le 25 août 1762 .

3 Ce rapporteur est Louis Thiroux de Crosne, dont le rapport au grand conseil fit ordonner à celui-ci le 7 mars que le parlement de Toulouse lui transmette les documents concernant l'affaire .

Écrire un commentaire