Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/03/2018

Comptez mon cher monsieur sur une pleine victoire

... du Rassemblement National, le seul, le vrai , celui qui n'a pas attendu qu'une bas du Front se pose en rassembleur d'apparence, et diviseur de fait, aussi imprévoyante et imbue d'elle-même que lors du  débat télévisé face à Emmanuel Macron .

Non, madame, vous n'êtes pas apte à présider un pays, en tout cas, vos déboires vont bien faire rire Jean-Marie et donner du travail supplémentaire à vos graphistes . On est proches des records de nullité politique et intellectuelle .

Voir : https://www.20minutes.fr/politique/2235923-20180312-video...

 

 

 

« A Philippe Debrus

[vers mars 1763] 1

Comptez mon cher monsieur sur une pleine victoire . MM. les ducs de Choiseul et de Praslin, M. de Courteilles et d'autres juges voulaient la révision parce que la révision suppose un jugement inique au lieu que la cassation peut ne supposer qu'une procédure irrégulière .

On a mis dans la gazette de Berne une grosse sottise . On y dit que la veuve Calas a été mise hors de cour avec défense de poursuivre . J'écrirai pour faire rectifier cette impertinence . Je vous embrasse . Faites je vous prie mes compliments à Mme Calas, à ses filles et à MM. de Lavaysse et Dumas . »

1 Le manuscrit olographe date « vers le 20 février 1763 » ; l'édition Lettres inédites lace le lettre en février-mars .

Écrire un commentaire