Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/03/2020

je m'en remets entièrement à la sagesse du Conseil, qui saura bien réprimer toutes les infractions à la paix publique et au bon ordre

... Ainsi parla Castaner au temps de la grande guerre contre Covid-19 !

Résultat de recherche d'images pour "poursuite du confinement humour"

 

« Au Magnifique Conseil de Genève

Je suis obligé d'avertir le Magnifique Conseil de Genève que parmi les libelles pernicieux dont cette ville est inondée depuis quelque temps, tous imprimés à Amsterdam, chez Marc-Michel Rey, il arrive lundi prochain chez le nommé Chirol, libraire de Genève, un ballot contenant des Dictionnaires philosophiques, des Évangiles de la raison et autres sottises , qu'on a l'insolence de m'imputer, et que je méprise presque autant que les Lettres de la montagne . Je crois satisfaire mon devoir en donnant cet avis ; et je m'en remets entièrement à la sagesse du Conseil, qui saura bien réprimer toutes les infractions à la paix publique et au bon ordre 1.

Je ne dois que me borner à l'assurer de mon profond respect .

Voltaire.

Au château de Ferney 12è janvier 1765 2»

1 Cette dénonciation de V* (laquelle ne laisse pas de jeter quelque doute sur la sincérité de ses protestations contre les délateurs) fut suivie d'une enquête ; voir le registre du Conseil des 14, 18 et 19 janvier 1765 . Naturellement , le résultat de l'enquête fut négatif . Le sieur Chirol répondit que les ouvrages qu'il avait reçus jusque là , venant de Lausanne, n'étaient pas prohibés, et que pour les livres défendus dont Marc-Michel Rey lui annonçait l'envoi, il les avait « fait arrêter sur la route », « craignant que cet envoi ne lui causât du chagrin. »

2 L'édition Gaberel donne une version très fautive .

Écrire un commentaire