Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/01/2021

Je présente mes respects aux deux fesses de madame Cramer, et je m'intéresse fort à leur infortune

... Sacré Volti ! Il sait parfois frapper sous la ceinture et ça me fait bien rire . J'aurais aimé voir la tête de Cramer !

Pin on caspie

 

 

 

« A Gabriel Cramer

[septembre 1765] 1

J'envoie à monsieur Caro quelques estampes de Pierre le Grand, qui pourront servir à orner son Histoire . J'ai quelques additions et quelques corrections à faire à cet ouvrage 2, mais j'ai malheureusement trois seconds volumes, et pas un premier . Je pris monsieur Cramer de vouloir bien me faire brocher les feuilles du premier volume, sans quoi je ne puis rien faire .

Il y a un livre nouveau d'un M. de Peyssonnel 3, consul en Asie et dans le Nord , sur l'origine et sur la langue des Sclavons ; il est imprimé à Paris chez Tilliard, à ce qu'on dit on peut en tirer des lumières . Je l'ai fait demander, je n'ai point de réponse . Si monsieur Cramer a de meilleures correspondances que moi, et s'il peut faire venir ce livre incessamment, c'est une chose qu'il ne faut pas négliger .

Je présente mes respects aux deux fesses de madame Cramer, et je m'intéresse fort à leur infortune .

V. »

1 V* recevra les Observations [...] de Peyssonnel ( dont le privilège date du 2 et 7 août 1765 ] au début décembre ou fin novembre, d'où la date proposée .

2 L'édition de 1765 ne comporte en fait aucune modification et même les errata des éditions précédentes ne sont pas incorporés au texte .

3 Charles de Peyssonnel : Observations historiques et géographiques sur les peuples barbares qui ont habité les bords du Danube et du Pont-Euxin . Voir : https://data.bnf.fr/fr/12044459/charles_de_peyssonnel/

et : https://fr.wikipedia.org/wiki/Claude-Charles_de_Peyssonnel

et : https://books.google.fr/books?id=IB8VAAAAQAAJ&printsec=frontcover&hl=fr#v=onepage&q&f=false

Écrire un commentaire