Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/10/2016

Unissons-nous tous contre les barbares . La paix soit avec nous

... Est-il bien nécessaire Nicolas le vénal de faire miroiter un superflu-onéreux-démagogique référendum pour que le peuple décide à ta place d'encabaner les fichés-S les plus dangereux ? Brasseur de vent(s) , -dont certains ne sentent pas bon -, quelle unité proposes-tu ?

 Afficher l'image d'origine

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

20 octobre 1761 1

Je suis avec vous , mon cher frère, comme les anciens initiés qui sans s'être jamais vus se connaissaient et s'aimaient . Lisez, je vous prie, les Car qu'on m'a envoyés et que j'envoie à M. d'Alembert . Ils sont dans son paquet . Vous cachèterez le tout proprement . Au nom des frères répandez les Car . Ils ôteront , à la cour, le crédit dont Pompignan veut accabler nos chers frères . Unissons-nous tous contre les barbares . La paix soit avec nous . Mais que jamais on ne sache que j'ai envoyé ces Car à moi parvenus par un frère de province . »

1 L'identité du destinataire s'infère du ton de la lettre et de la forme de l'adresse .

 

Écrire un commentaire