Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/12/2016

Les Français commencent à se former

... A l'école de la république . Brillantes pédagogies dont voici un bref résumé en image ...

Afficher l'image d'origine

 

 

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 30 décembre 1761]

Je souhaite la bonne année à monsieur Caro, à madame Cara, à madame la mère, et à monsieur Philibert .

Monsieur Caro saura que le 22è décembre notre frère Damilaville n'avait reçu aucune consolation, aucune instruction de monsieur Caro . Que monsieur Caro devait écrire à M. de Mazières fermier général . Que c'est la seule manière d'obtenir grâce pour son ballot . Que ce ballot est très hasardé, et qu'on n'a pris aucune des précautions nécessaires . Je ne doute pas que monsieur Caro n'ait déjà prévenu toutes les plaintes de notre très aimé et très zélé frère Damilaville .

On a imprimé, et on débite à Paris , un livre attribué à Saint-Evremond, intitulé Examen de la religion 1. C'est le livre le plus pulvérisant qu'on ait jamais écrit sur cette matière . Les Français commencent à se former . »

1 Examen de la religion dont on cherche l'éclaircissement de bonne foi . Attribué à M. de Saint-Evremond, traduit de l'anglais de Gilbert Burnet, 1761 .On avait toujours attribué cet ouvrage à La Serre, mais Gustave Lanson a réfuté cette attribution dans ses « Questions diverses sur l'histoire de l'esprit philosophique en France avant 1750 », 1912 . Sur un des exemplaires qu'il possédait, V* a écrit en face du nom de Saint-Evremond : « Il lui est très faussement attribué. Ce n'est point là son style, j'en ignore l'auteur .»

 

Écrire un commentaire