Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/01/2017

Si j’ai fait une sottise avec Guy Duchesne, Dieu fit du repentir la vertu des rimeurs

... "Si j'ai fait une sottise avec mon épouse, Dieu fit du repentir la vertu des profiteurs ." - François Fillon .

-- Allez, mon petit, dites trois fois  "boules puantes" et autant que vous le pouvez "ma femme est une assistante parlementaire sans prix, mais non pas impayable !", et allez en paix, ce n'est pas demain la veille que vous serez mis en examen et vous ne pouvez pas l'ignorer avec tous les avocats qui vous entourent, hypocrite .

Je pense que Pénélope devait  jouer au PSG, elle est habituée aux salaires exorbitants pour des activités ludiques . La Revue des Deux Mondes en sait quelque chose .

 Voir : http://www.lalibre.be/actu/international/bernard-pivot-co...

 Afficher l'image d'origine

Combien touchait le chien ?

 

 

 

« A Charles-Augustin Ferriol, comte d'Argental

et à

Jeanne-Grâce Bosc du Bouchet, comtesse d'Argental

 

6 février [1762] , Délices

 

Mes anges grondeurs doivent à présent avoir examiné et jugé mon délit. On a écrit à Guy Duchesne, qui demeure pourtant au Temple du Goût 1, et on l’a traité comme si sa demeure était dans la maison de maître Gonin 2. En effet, il avait attrapé la pièce du souffleur, moyennant quelques écus et quelques bouteilles, et encore une fois, je me trompe fort, ou ma lettre n’était qu’un compliment.

Ou je me trompe encore, ou Zulime produira peu à Lekain et à mademoiselle Clairon ; et je ne crois pas qu’ils trouvent un libraire qui leur en donne plus de 800 livres, attendu que c’est un ouvrage déjà livré à l’impression, et rapetassé au théâtre.

Si M. Picardin ou Picardet a fait le Droit du Seigneur, ou l’Ecueil du Sage, j’ai fait Cassandre, moi, et ce sont cinq tableaux pour le salon 3.

Coup de théâtre du mariage, 1er tableau.

Statira reconnue et reconnaissant sa fille, 2è tableau.

Le grand-prêtre, mettant les holà, Statira levant son voile, et pétrifiant Cassandre , 3è tableau.

Statira mourante, sa fille à ses pieds, et Cassandre effaré , 4è tableau.

Le bûcher, 5è tableau.

 

Le tout avec des notes instructives au bas des pages, sur les personnages, sur les initiés, sur les sacrés mystères, sur la prière d’Orphée : Etre unique, éternel 4, sur l’usage où les dames étaient alors de se brûler. Voilà de quoi faire une jolie édition avec estampes.

Mes divins anges doivent se tenir pour dit que je suis tiré au sec, qu’il ne me reste pas une goutte de sang dans la veine poétique, pas un esprit animal.

Pourquoi ne pas donner cinq ou six représentations de Cassandre à la mi-carême ? et reprendre après Pâques ? On pourrait me rouvrir la veine pendant la quinzaine où le théâtre est fermé. Je laisse le tout à la discrétion de mes anges.

On a commencé l’édition de Pierre ; c’est une rude et appesantissante besogne d’être commentateur et éditeur . Cela ne m’arrivera plus.

Vous n’êtes pas assez fâchés de la mort de mon impératrice.

Si j’ai fait une sottise avec Guy Duchesne, Dieu fit du repentir la vertu des rimeurs 5.

Mille tendres respects aux anges. »

1 C'était l'enseigne de la librairie Duchesne . Voir : https://bibliomab.files.wordpress.com/2013/04/marque_typographique_veuve_duchesne.jpg

2 Les « tours de maître Gonin » désignaient , proverbialement, les différents moyens d'attraper les nigauds . Voir  : Les tours de maître Gonin, 1713 , de Laurent Bordelon ( https://fr.wikipedia.org/wiki/Laurent_Bordelon

); voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1054406n

et : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1054410j

3 Allusion aux « salons » dont Diderot rendait compte ; V* veut dire que sa pièce fournit aux peintres et aux graveurs les sujets de tableaux tels que ceux de Greuze, qui charmaient Diderot .

4 Olympie, I, 4 .

5 Adapté d'Olympie, II, 2 .

 

Écrire un commentaire