Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/03/2018

de tous les ministres d’État, de tous les conseillers d’État et de tous les maîtres des requêtes

... que devons -nous attendre ?

Des lois, me dites-vous !

N'en avons-nous pas assez ? Nos codes ont-ils encore un sens alors qu'ils deviennent de plus en plus incompréhensibles, pires que des sites archéologiques, affaires de spécialistes, et sujets d'interprétations à l'égal des textes religieux fondamentaux . La secte des avocats n'est pas près de s'éteindre . 

 Résultat de recherche d'images pour "bd humoristique sur les avocats"

 

 

« A monsieur le colonel Davis-Louis Constant de Rebecque, seigneur d'Hermenches

à Lausanne

15è mars [1763], aux Délices 1

Le parlement de Toulouse ayant condamné sur des indices Jean Calas, négociant de Toulouse, protestant, à être rompu vif, et à expirer sur la roue, comme convaincu d'avoir étranglé son fils aîné en haine de la religion catholique ; la veuve Calas et ses deux filles étant venues se jeter aux pieds du roi, un Conseil extraordinaire s'est tenu le lundi 7è mars 1763, composé de tous les ministres d’État, de tous les conseillers d’État et de tous les maîtres des requêtes . Ce Conseil 2 admettant la requête en cassation a ordonné d'une voix unanime que le parlement de Toulouse enverrait incessamment les procédures et les motifs de son arrêt .

Je n'ai que le temps d'assurer monsieur d'Hermenches et toute sa famille de mon tendre respect .

V. »

1 Le premier paragraphe est commun à celui de lettres précédentes . V* l'a conçu comme une sorte de circulaire .

2 Dans le manuscrit, ces mots sont suivis par a ordonné , corrigé par V* .

Écrire un commentaire