Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

14/03/2018

honteux, je ne le suis pas, au contraire

... Pense certainement Edouard Philippe qui a bombardé Jean-Guy Talamoni, d'un titre ministériel : lapsus ou prémonition ?... Lapsus calami !

http://www.bfmtv.com/politique/edouard-philippe-s-adresse...

La Corse dispose assez de privilèges sans avoir besoin d'un gouvernement autre que celui de la République française, je le pense .

 Résultat de recherche d'images pour "ministres en corse"

Les ministres, les vrais, se contentent de prendre  leurs vacances en Corse  .

 

« A Béatrix de Choiseul-Stainville, duchesse de Gramont

aux Délices, par Genève, 18 mars 1763

Madame,

Il faut que le quatre-vingts des Alpes se mette encore à vos pieds . Il craint d’avoir fait une sottise en lui envoyant un si énorme paquet . On peut très bien dire : De quoi vous avisez-vous d'importuner toujours Mme la duchesse de Gramont, et d'abuser de ses bontés ? Vous lui demandez une grâce pour le capitaine Pictet, brave Suisse de Genève 1, elle l'accorde sur le champ . Vous lui demandez sa protection pour Mlle Corneille, et elle fait partir deux cents louis d'or pour la souscription du roi . Vous l'implorez pour la veuve Calas, et la veuve Calas gagne son procès . N'êtes-vous pas content et honteux ?

À cela je réponds, madame, que je suis pénétré d'admiration pour votre caractère et de reconnaissance pour vos bienfaits ; mais pour honteux, je ne le suis pas, au contraire, je suis persuadé que, si vous daignez obtenir la moindre petite aumône pour la veuve Calas, vous gagnerez encore plus d'âmes à vous que de huguenots à l’Église . Je ne peux vous dire à quel point cette petite attention de Sa Majesté pour une famille infortunée tournerait la tête à six ou sept cent mille hommes . Ils sauraient bien que ce serait à vous , madame, qu'elle devrait cette consolation . Ce serait bien alors que la mémoire du pauvre Calas serait réhabilitée . Non, madame, le roi ne peut rien faire de plus beau à moins de frais . Quand il ne donnerait que cent écus, je regarderais ce don comme un trésor inestimable .

Daignez, madame, pardonner à mon zèle, à mon indiscrétion .

J'ai dans l'idée que vous pouvez très bien vous passer de montrer mon inutile lettre à Mme de Pompadour . Un mot de votre bouche doit tout faire . Il me semble que tout cela va de soi-même . On parle au roi de la petite Calas, qui s'évanouit deux fois pendant ce Grand Conseil qui se tenait à Versailles ; on lui dit que les gens tenant la cour du parlement sont bien puissants, puisqu'ils font rouer les pères de famille , sans forme de procès ; le roi s'attendrit, il donne une petite somme de sa cassette, et l'Europe applaudit .

Je me jette à vos pieds, madame, avec le plus profond respect et l'enthousiasme que vos bontés m'inspirent .

Le quinze-vingts des Alpes Voltaire. »

1 Probablement, Pierre Pictet, surnommé « la grand âme » par V* ; voir page 3 : http://www.archivesfamillepictet.ch/bibliographie/documents/VoltaireetRousseau.pdf

Écrire un commentaire