Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/04/2018

qu'il ôte le malheureux nom du frontispice

... tel est le mot d'ordre donné au Grand Chancelier de l'Ordre de la Légion d'honneur concernant Bachar al Assad, ce dernier ne méritant d'ailleurs aucun droit à exposer sa défense face à la radiation . "Honneur et Patrie" ! combien de célébrités indignes  arborent encore ta couleur ?

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 25 avril 1763]

Caro le meilleur parti est de mander à monsieur votre frère qu'il fasse mettre les cartons ; qu'il ôte le malheureux nom du frontispice, qu'il mette le tout en sureté, qu'il fasse débiter l'ouvrage et qu'il revienne nous voir, le tout sans se compromettre ni lui ni moi . On a bien de la peine dans ce monde, est-il pas vrai ? »

Écrire un commentaire