Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

10/08/2018

Il s'agit de confondre un prêtre , c'est toujours une bonne œuvre

... Dans le domaine des "bonnes oeuvres", on peut trouver mieux, mais il est rageant d'avoir à, encore et encore, poursuivre des prêtres pour délits pédophiles et un pape et ses princes de l'Eglise  incapables de faire le ménage dans leur (é)curie romaine . Lamentable .

http://www.lepoint.fr/societe/exclusif-l-eglise-catholiqu...

https://www.lexpress.fr/actualite/societe/scandales-pedop...
 Résultat de recherche d'images pour "pédophilie catholique"

Mais qu'est-ce que j'apprends ? mes curés bandent encore à tort et à travers !

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

17è auguste [1763]

au départ de la poste

Je demande pardon à mon cher frère de ne lui parler que du temporel . Ce n'est pas que je ne m'intéresse vivement au caloyer, et que j'abandonne le spirituel ; mais je me flatte que mon cher frère regardera cette affaire des dîmes comme un objet digne de son zèle . Il s'agit de confondre un prêtre , c'est toujours une bonne œuvre . Je me flatte que mon cher Maître voudra bien m'envoyer pour mon édification ce Saül et David dont on parle tant, et que je ne connais pas . J'ai vu le radoteur 1 et beaucoup de drogues de cette espèce ; tout cela n'est pas de l'argent comptant . J'embrasse mon cher frère .

Écr l'inf. »

Écrire un commentaire