Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

22/03/2019

je ne croyais pas qu'il l'eût si grosse

... La tête, bien sûr ! what else ?

Image associée 

Selon moi : non ! on a la grosse tête avant de prendre le pouvoir, et celui-ci ne fait que permettre de gonfler l'ego .

 

 

« A Gabriel Cramer

[février-mars 1764]

Je savais bien que mon cher Caro avait une bonne tête, mais je ne croyais pas qu'il l'eût si grosse . Je me flatte que le beau temps dissipera sa fluxion . Je le remercie de toutes ses peines . Je trouve qu'il a raison en tout, et on suivra entièrement ses idées . »

 

 

« A Gabriel Cramer

Nous ne pûmes pas aller hier à Tournay voir la joue et le pied enflés . Nous espérons y aller aujourd'hui . Nous envoyons savoir comment se portent les deux malades . J'ai bien des choses à dire à monsieur Caro . 

Lundi [février-mars 1764]1

 

 

« A Gabriel Cramer

[février-mars 1764]

Comment va votre face, mon cher Caro ?

Je vous envoie les premières feuilles de cet insipide ouvrage que vous voulez imprimer à toute force .

Je crois que nos allons marier Paté 2. Corneille sera sa dot . Qui l'eût cru !... dans le pays de Gex !

Envoyez-moi je vous prie un pauvre Voltaire complet en feuilles . Si vous voulez le faire déposer chez Souchay je vous serai très obligé .

Combien pouvez-vous donner pour la dot ? Dites-le moi tout naturellement . Je vous embrasse de tout mon cœur . »

1 Datée non sans incertitude d’après la maladie de Cramer ; il est en effet curieux que Cramer soit allé en hiver à Tournay avec une fluxion .

2 Il s'agit de la sœur de Dupuits ( époux de Mlle Corneille ), Marie-Jeanne Dupuits dont le contrat fut signé le 21 mars 1764 pour épouser Pajot de Vaux ; voir : https://gw.geneanet.org/wikifrat?lang=en&pz=honore+gabriel&nz=de+riqueti+de+mirabeau&p=claude+ignace&n=de+pajot+de+vaux+de+gevingey

Écrire un commentaire