Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/05/2019

c’est la satire sans sel, la grossièreté sans esprit, l’envie sans aucune raison d’être envieux, la méchanceté dans toute sa laideur

... Et ce ne sont pas les élucubrations diffusées larga manu sur les réseaux dits sociaux qui te feraient changer d'avis mon cher Voltaire .

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

27è mars 1764 1

J’ai à peine le temps, mon cher frère, de vous remercier, en deux mots, de tout ce que vous m’avez écrit de charmant le 22è mars. Les belles-lettres sont dans un étrange avilissement à Paris ; mais je me trompe , ce ne sont pas les belles-lettres, ce sont les vilaines, les infâmes lettres ; c’est la satire sans sel, la grossièreté sans esprit, l’envie sans aucune raison d’être envieux, la méchanceté dans toute sa laideur . Plus on cherche à mordre notre ami Platon, et plus je lui suis attaché. Votre zèle pour la saine littérature est infatigable . Vous êtes bien loin de ressembler à ceux 2 qui ont le temps d’aller dîner tous les jours très loin de chez eux, et qui n’ont pas le temps, pendant six mois, d’écrire une seule lettre à leurs amis . Ceux-là glacent le cœur, et vous l’échauffez. Je serais fort étonné si l’on permettait actuellement la Tolérance. J’ai toujours pensé qu’il fallait attendre ; mais mon cher frère voit les choses de plus près, et mieux que moi . Je crois que le frère Gabriel Cramer a fini d’imprimer les Contes de Guillaume Vadé. Il y a des choses un peu vives ; on y a ajouté quelques morceaux 3 de Jérôme Carré. Jérôme et Guillaume sont des gens hardis ; mais la plaisanterie fait tout passer . Vous pouvez dire, dans l’occasion, aux gens difficiles, que c’est un recueil de plusieurs polissons, dont aucun, ne se donnant pour un homme sérieux ne mérite pas 4 d’être examiné à la rigueur. Adieu, mon très-cher frère. »

1 L'édition de Kehl suivant la copie Beaumarchais supprime la phrase Voici le petit billet que vous avez la bonté de me demander, et date la lettre du 30 mars, après plusieurs tentatives de remaniements abandonnées .

2 Thieriot .

3 L'Appel à toutes les nations .

4 Sic .

Écrire un commentaire