Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

28/11/2019

Je vous ai déjà mandé que tout était prêt

... disent Martinez and Co: "pour la grève du 5 décembre, jeudi noir pour tous, franco de port et d'emballage ."

Résultat de recherche d'images pour "greve du 5/12 préparatifs"

Est-ce que ça a compté comme heures sup ? Dures luttes .

 

 

« A François-Louis Jeanmaire

Comme je suis très malade, monsieur, je ne voudrais pas mourir sans avoir consommé l'affaire qui ne doit pas déplaire à Mgr le duc de Virtemberg . Je vous ai déjà mandé que tout était prêt, que la plus grande partie était entre les mains de M. Dupont à Colmar ; je suis surpris de n’avoir point eu de vos nouvelles depuis dix-huit jours, non plus que de M. de Montmartin.

J'ai l'honneur d'être bien véritablement, monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire.

10è octobre 1764 à Ferney. »

 

 

« A Frédéric Samuel, comte de Montmartin

[10 octobre 1764] 1

[Demande des garanties pour les 100 000 livres qui lui restent dues par le duc de Virtemberg.]

1 Le contenu de la lettre n'est connu que par la réponse du comte de Montmartin : « […] Le sieur Jeanmaire vient de me marquer également ce que vous voulez bien me dire au sujet des dernières cent mille livres . Il a même déjà passé le contrat avec M. Dupont, votre avocat à Colmar , de manière que j'ai tout lieu de regarder cette affaire comme entièrement terminée à votre satisfaction . »

Écrire un commentaire