Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/08/2022

J’ai fait réflexion à votre proposition de préparer la chose

... Ceci étant dit, M. Darmanin, vous avez une mauvaise figure avec votre tentative d'arborer une barbe avec moustache qui évoquent les zones incendiées : noires et clairsemées .

Gérald Darmanin, l'épreuve du feu | Les Echos

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

6è mars 1767 1

Voici, mon cher ami, un petit mot pour M. de Lamberta 2. J’ai fait réflexion à votre proposition de préparer la chose. J’ai trouvé le secret de glisser, au second acte, que les femmes dans ce pays-là vengent leurs maris quand on les a tués. Heureusement cela est dit tout naturellement et sans art. Je ne sais si on aura le temps de jouer cette rapsodie. Je voudrais vous envoyer du Lamberta, mais comment faire ?

Bonsoir, mon cher ami. É L. »

1 Copie par Wagnière ; l'édition de Kehl est limitée à la phrase citée en note de http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2022/08/18/le-premier-de-l-etat-quand-il-a-pu-deplaire-s-il-est-persecu-6396753.html

Écrire un commentaire