Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/09/2016

Si les vieillards doivent être hardis ils doivent être non moins actifs , non moins prompts . C’est le bel âge pour dépêcher de la besogne .

... Tenez le vous pour dit, Nicolas le persifleur, bien incapable d'un vrai travail de progrès, vous qui vous gaussez de l'âge d'Alain Juppé et êtes bien incapable de brasser autre chose que du vent du haut de vos perchoirs à perroquets , mi-girouette, mi-épouvantail à moineaux !

illustration karl lagarfeld

 

 

« A Pierre-Joseph Thoulier d'Olivet

de l’Académie française rue Saint Nicaise

à Paris

3 octobre [1761] 1

Au Mercure, au Mercure ! Mais Marce Tulli memor sis pictoris Watelet 2. Mettez son nom dans la liste des bienfaiteurs cornéliens . Je vous trouve bien timide . C'est à nos âges qu'il faut être hardi . Nous n'avons rien à risquer . Aussi je m'en donne !...

Je vous avertis mon maître que j'ai commenté déjà presque tout Corneille avant que Gabriel Cramer ait encore fait venir le caractère de Paris . Si les vieillards doivent être hardis ils doivent être non moins actifs , non moins prompts . C’est le bel âge pour dépêcher de la besogne .

Je vous supplie de dire à l'Académie que je compte lui envoyer tout le commentaire pièce à pièce selon l'ordre des temps . Il faut qu'on pardonne à mon premier canevas . Je jette sur le papier tout ce que je pense au moment . L'Académie juge, je rectifie, je renvoie le manuscrit en mettant des nota bene en marge aux endroits corrigés et aux nouveaux . L'Académie juge en dernier ressort, alors je me conforme avec soin à sa décision, je polis le style, je jette quelques poignées de fleurs sur mes commentaires comme le voulait le cardinal de Richelieu . L'Académie dira peut-être, vous abusez de notre patience . Non messieurs , j'en use . Vous rendez service à la nation, vous fixez la langue française . Les commentaires deviendront grâce à vos bontés, une grammaire et une poétique au bas des pages de Corneille . On attend l'ouvrage à Petersbourg, à Moscou, à Yassi, à Kaminiek . L’impératrice de toutes les Russies a souscrit pour 8000 livres, et les fera compter à Gabriel Cramer, qui a déjà payé des graveurs .

Si l'Académie se lassait de revoir mon commentaire je serais très embarrassé . Je ne dois point m'en croire . Je peux avoir mille préventions . Il faut qu'on me guide . Un mot en marge me suffit . Cela me met dans le bon chemin . Marce Tulli, ménagez-moi les bontés et [la] patience de l'Académie . Interim, vive et [dilige me].3

N.B. – Ajoutez je vous supplie à l'endroit où je parle de nos académiciens :

M. le duc de Villars, M. l'archevêque de Lyon 4; M. l'ancien évêque de Limoges 5 .

Ce la ne vous coûtera que la peine d'insérer une ligne dans la copie pour le Mercure . »

1 Manuscrit olographe contresigné « Chammeville » .

2 Marcus Tullius [c'est-à-dire Cicéron] souviens-toi du peintre Watelet .

3 Manuscrit original endommagé ; on a comblé les lacunes grâce à une copie du comte d''Entraigues (Dijon) ; traduction : en attendant , vis et aime moi .

 

Écrire un commentaire