Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

30/11/2016

il serait insipide de la faire parler d'amour avant le moment de son mariage, qui est un coup de théâtre très neuf, dont tous ces froids préliminaires feraient perdre le mérite

... dit le scénariste décérébré (sauf en ce qui concerne l'appât du gain !) de cette nouvelle téléréalité "Mariés au premier regard" ( et divorcés au second ) sur la mirifique M6 . Autant dire que ces volontaires qui refuseraient de sauter d'un deuxième étage aidés d'un seul parapluie, n'hésitent guère à se lancer dans le mariage , sans doute plus confiants dans la batterie de tests subis que dans leur propre capacité à trouver l'âme soeur . Vive la science ! Non ?

Oui, la France a bien un "Incroyable talent", celui entre autres d'être à la remorque d'une vingtaine de pays qui ont déjà exhibé ce concept . On ne trouve pas mieux dans Cendrillon, Blanche-Neige , et Raiponce, et Shrek ...

Happy end ? Ils se marièrent et n'eurent que les enfants qu'ils voulaient .

 Noces de Cendrillon

 

 

 

« A Henri Lambert d'Herbigny, marquis de Thibouville

23 novembre [1761]

Vous êtes donc du comité monsieur, vous êtes un des anges, vous avez vu l’œuvre des six jours . Je ne m'en suis pas repenti . Je ne veux pas le noyer, comme on le dit d'un grand auteur 1. Mais je veux le corriger sans me mettre en colère contre lui .

Je vous dirai d'abord ce que j'ai déjà dit au comité, que votre idée de Clairon-Olympie vous a trompés . Ce rôle n’est point du tout dans son caractère . Olympie est une fille de quinze ans, simple, tendre , effrayée, qui prend à la fin un parti affreux parce que son ingénuité a causé la mort de sa mère, et qui n'élève la voix qu'au dernier vers quand elle se jette dans le bûcher . Ce n'est pourtant point Zaïre ; et il serait insipide de la faire parler d'amour avant le moment de son mariage, qui est un coup de théâtre très neuf, dont tous ces froids préliminaires feraient perdre le mérite . Ce n'est point Chimène car elle révolterait au lieu d'attendrir , si elle avouait d'abord sa passion pour l'empoisonneur de son père, et pour l'assassin de sa mère . Chimène peut avec bienséance aimer encore celui qui vient de se battre honorablement contre son brutal de père, mais si Olympie en voulant ridiculement imiter Chimène, disait qu'elle veut adorer et poursuivre un empoisonneur et un assassin, on lui jetterait des pierres .

Il est beau, il est neuf qu'Olympie n'ait de confidente que sa mère . Elle doit attendrir quand elle avoue enfin 2 à cette mère qu'elle aime à la vérité celui qu'elle regarde comme son mari, mais qu'elle renonce à lui . On doit la plaindre . Mais on plaint encore plus Statira et c'est cette Statira qui est le grand rôle .

Vieillissez Mlle Clairon , rajeunissez Mlle Gaussin, et la pièce sera bien jouée . D'ailleurs que de choses à changer, à fortifier, à embellir ! Donnez-moi du temps, sept ou huit jours par exemple .

Je suis absolument de l'avis des anges sur un morceau de Cassandre . Je crois comme eux qu'il priait trop son rival, après avoir tant prié les dieux . C'est trop prier, et quand on s'abaisse à implorer le même homme qu'on a voulu tuer le moment d'auparavant , il faut un excès d’agrément et de douleur qui excuse cette disparate, et qui en fasse même une beauté . Ce n'est pas assez de dire tu vois combien je suis égaré , il ne faut pas le dire, et l'être .

J'envoie une petite esquisse de ce que Cassandre pourrait dire en cette occasion . L'objet le plus essentiel est qu'un empoisonneur et un assassin puisse intéresser en sa faveur . Si on réussit dans cette entreprise délicate tout est sauvé . Les autres rôles vont d'eux-mêmes .

Mais encore une fois ne nous trompons point sur Olympie . Vouloir fortifier ce rôle c'est le gâter . Le mérite de ce rôle consiste dans la réticence . Elle ne doit dire son secret qu'au dernier vers . Si vous changez quelque chose à cet édifice vous le détruisez . C'est dans cet esprit que j'ai fait la pièce et que je peux la refaire dans un autre .

Pardon monsieur de tant de paroles oiseuses . Mme Denis vous écrira moins et mieux .

V. »

1 Allusion à Dieu, dans la Genèse, VI, 7 .

2 enfin est ajouté au dessus de la ligne .

 

Écrire un commentaire