Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/11/2016

Ah ! que de gens font et jugent, et que peu font bien et jugent bien !

... Peut-être un élément de réponse ?

https://madagoravox.files.wordpress.com/2010/03/mobilier-son-intelligence.jpg

 

 

 

 

« Au cardinal François-Joachim de Pierre de Bernis

Aux Délices, le 23 [novembre 1761] 1

Monseigneur, c'est à vous à m'apprendre si après avoir passé six jours à créer je dois dire poenituit fecise 2. À qui m'adresserai-je , sinon à vous ? Vous pouvez avoir perdu le goût de vous amuser à faire les vers du monde les plus agréables, mais sûrement vous n'avez pas perdu ce goût fin que je vous ai connu, qui vous en faisait si bien juger . Votre Éminence aime toujours nos arts qui font le charme de ma vie . Daignez donc me dire ce que vous pensez de l'esquisse que j'ai l'honneur de vous envoyer . Le brouillon n'est pas trop net ; mais s'il y a quelques vers d'estropiés , vous les redresserez ; s'il y en a d'omis, vous les ferez . Je crois que pendant que vous étiez dans le ministère, vous n'avez jamais reçu de projet de nos têtes chimériques plus extraordinaire que le plan de cette tragédie . Vous verrez que je ne vous ai pas trompé quand je vous ai dit que vous y trouverez une religieuse, un confesseur , un pénitent .

Que je suis fâché que vous n'ayez point de terres vers le pays de Gex ! Nous jouerions devant Votre Éminence . J'ai un théâtre charmant et une jolie église ; vous présideriez à tout cela . Vous donneriez votre bénédiction à nos plaisirs honnêtes .

Serez-vous assez bon pour marquer sur de petits papiers attachés avec des petits pains : Ceci est mal fait, cela est mal dit ; ce sentiment est exagéré, cet autre est trop faible, cette situation n'est pas assez préparée, ou elle l'est trop, etc.

Vir bonus et prudens versus reprehendet inertes,

culpabit duros,3 etc ?

Puissiez-vous vous amuser autant à m'instruire que je me suis amusé à faire cet ouvrage, et avoir autant de bonté pour moi que j'ai d'envie de vous plaire et de mériter votre suffrage . Ah ! que de gens font et jugent, et que peu font bien et jugent bien ! Le cardinal de Richelieu n'avait point de goût ; mais mon Dieu, était-il un aussi grand homme qu’on le dit ? J'ai peut-être dans le fond de mon cœur l'insolence de … mais je n'ose pas … Je suis plein de respect et d'estime pour vous, et si … mais …

Volt. »

1 L'édition Bourgoing date la lettre du 23 octobre 1761, mais il est évident qu'elle est postérieure à la lettre du 26 octobre 1761 et à une lettre de Bernis du 17 novembre . La référence à Olympie est décisive ; V* d'ailleurs n'était pas aux Délices en octobre .

2 Je me suis repenti d'avoir créé ; Genèse, VI, 6 .

3 Un homme bon et sage reprendra les vers sans force, critiquera les vers durs … ; Horace, Art poétique, V, 445-446 .

 

Écrire un commentaire