Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

17/01/2017

J'espère beaucoup des Russes

... Au point où l'on en est , seul l'espoir subsiste . La réalité est plus dure .

 Et je suis toujours amusé par cet ami Voltaire qui, il y a peu, s'adaptant à son interlocuteur, disait franchement : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2017/01/04/g...

Cette attitude , de nos jours, est tout à fait le reflet de la politique des affaires étrangères, selon que l'on envisage les Russes comme des adversaires ou des clients potentiels .

 Résultat de recherche d'images pour "J'espère beaucoup des Russes humour"

Déclare Poutine à son peuple !

 

 

« A Cosimo Alessandro Collini, Secrétaire de

Son Altesse Sérénissime Électorale Mgr

l’Électeur Palatin

à Manheim

Aux Délices 20 janvier [1762] 1

Mon cher Collini, le paquet que j’ai adressé à Son Altesse Électorale était si gros que je n'ai pas osé y mettre un autre nom que le sien de peur que la poste refusât de s'en charger . Au reste cette pièce dont vous parlez n'est qu'une simple esquisse ; et je travaille à rendre l'ouvrage plus digne de lui .

Je suis bien vieux et bien cassé . Ma vue s'affaiblit, mes oreilles deviennent bien dures . Cependant je ne perds jamais de vue l'affaire de Francfort, et je ne désespère pas d'obtenir justice . J'espère beaucoup des Russes . Il faudra bien qu'à la fin les Smith et les Freitag connaissent qu'il y a une providence . J'aiderai un peu cette providence si j'ai la force de faire un voyage ; et comme on espère toujours, j'espère faire un voyage et vous embrasser dès que je serai quitte de mon Pierre Corneille.

Adio caro.

V. »

1 Collini a mentionné sur le manuscrit la date et un résumé de la lettre . Dans le second paragraphe, il a biffé les noms de l' « affaire de Francfort » et les a remplacés par Sch... et Fr...

 

Écrire un commentaire