Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2017

Je vous souhaite, monsieur, l’avancement que vous méritez

... et "beaucoup d’officiers qui pensent comme vous" !

Dans le même temps, je serais plus que satisfait, monsieur le président, si vous pouviez éviter d'assister à des matchs de foot qui sont prétextes à des concentrations d'intolérants notoires : les supporters, genre d'humains au fanatisme difficilement compréhensible, extrêmistes moutonniers . J'ose espérer que notre vie diplomatique et notre protocole républicain vous dispenseront de ce pensum improductif .

 Résultat de recherche d'images pour "président de la république et supporters de  foot humour"

Foot = sport complet qui fait travailler tout le corps excepté le cerveau (ce serait trop demander à ces gougnafiers )

 

 

« A Joseph-Augustin-Prosper de La Motte-Geffrard

Aux Délices le 25 juillet 1762

Vous m’avez envoyé un trésor 1, monsieur, j’en ferai bientôt usage . Il y a des mots de Henri IV qui pénètrent l’âme. Il y a des anecdotes curieuses, mais les paroles de ce grand roi sont plus curieuses encore. Il aimerait mieux, dit-il, être turc que catholique 2; mais dans quel temps s’exprime-t-il ainsi ? C’est lorsque les prédicateurs canonisaient en chaire l’empoisonneur du prince de Condé 3, et qu’ils excitaient les bons catholiques à empoisonner ou à assassiner le grand Henri 4. Dieu préserve son successeur des billets de confession, et des Damiens, et de la guerre avec les Anglais ! Je vous souhaite, monsieur, l’avancement que vous méritez, et au roi, beaucoup d’officiers qui pensent comme vous. Recevez les très humbles et très respectueux remerciements de votre obligé serviteur.

V. »

2 Ce qu'a écrit Henri IV est : « Si je n'étais pas huguenot, je me ferais turc », ce qui est assez différent ; voir l'Essai sur les mœurs,CLXXIV (5ème lettre ) : voir : https://fr.wikisource.org/wiki/Essai_sur_les_m%C5%93urs/Addition

4 Ici Henri IV, et non Henri de Condé .

 

Écrire un commentaire