Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

12/06/2017

Vous verrez combien l'esprit de fanatisme est plus funeste que l'esprit de corps

... Et il est bien nécessaire de s'en souvenir en période électorale , les extrêmistes ayant un projecteur démesuré en cette occasion .

 

 

 

« A Germain-Gilles-Richard de Ruffey

J'ai l'honneur de vous envoyer, monsieur, votre numéro 16 . Tout ce que j'ai lu sur cette affaire achève de me prouver que toutes nos lois ont comme Janus deux visages, ou plutôt, que nous n'avons point de lois, et qu'aucun état en France n'a de bornes reconnues . Le numéro 16 m'a fait bâiller, mais je crois que les pièces que je vous envoie vous ferons pleurer et frémir . Vous verrez combien l'esprit de fanatisme est plus funeste que l'esprit de corps . Cette affaire commence à faire à la cour le bruit qu'elle mérite, et peut-être ne fera-t-elle que du bruit .

Encore une fois, plus je vois tout ce qui se passe dans le monde, et plus j'aime ma retraite . Il est vrai que Jean-Jacques brûlé à Genève, et banni de Berne, est retiré dans une vallée inconnue de Neufchâtel , mais je doute que ses paradoxes et ses contradictions politiques plaisent au roi de Prusse 1. Ce petit bonhomme a voulu être singulier, et ne sera jamais que singulier . On dit qu'un jour le chien de Diogène rencontra la chienne d'Érostrate, et lui fit des petits dont Jean-Jacques est descendu .

Adieu, monsieur, les tracasseries de votre parlement finiront, parce qu'il faut que tout finisse . Je vous embrasse tendrement .

V.

21è juillet 1762 aux Délices. »

1 La principauté de Neuchâtel relevait du roi de Prusse .

 

Écrire un commentaire