Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/09/2017

pour arriver à la paix que nous attendons, et qui clora le tout, il faut un peu de temps

...

 

 

« A Gabriel Cramer

[octobre-novembre 1762]

Mon cher Gabriel saura que je n'ai ici rien de l'état de l'Europe depuis Louis XIV .

Qu'il faut un peu de temps pour insérer la guerre de 1741 dans ce fatras, et que pour arriver à la paix que nous attendons, et qui clora le tout, il faut un peu de temps .

Qu'il faut songer à Corneille sérieusement, et presser la cadence, qu'il faut faire parler aux gros souscripteurs à Paris .

Qu'il faut m'employer pour les 25 exemplaires Shouvalow artillerie .

Mon cher Gabriel est prié d'imprimer et faire distribuer la feuille patriotique 1 ci-jointe .

On dit une certaine dame borgne 2 et un certain homme aveugle . »

2 Mme de Pompadour dont les yeux étaient atteints ; l' « aveugle » est-il alors le roi ?

Écrire un commentaire