Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/12/2017

Comptez que nous sommes tous des imbéciles, ce n'est point avec des livres qu'on obtient des grâces de la Cour

... ou alors seulement en Grande Bretagne qui possède livres et cour, et qui récompense du titre de Sir ceux qui font du bien au trésor royal . Notre cour républicaine bien évidemment a ses soutiens qui un jour au l'autre peuvent se retrouver gratifiés d'un ruban rouge (qui n'est pas signe de soutien à SIDACTION ) ou d'une place confortable . Oui, nous sommes tous des imbéciles, et il est des imbéciles heureux .

 Résultat de recherche d'images pour "imbéciles heureux humour"

Fermé pour cause de concurrence déloyale

 

 

« A Paul-Claude Moultou

[janvier-février 1763] 1

Mes yeux vous sont très obligés, mon cher monsieur, voici une lettre que vous pouvez envoyer à Mme Calas , pour M. le marquis de Gouvernet .

Comptez que nous sommes tous des imbéciles, ce n'est point avec des livres qu'on obtient des grâces de la Cour ; et l'Apologétique de Tertullien ne fut pas lue seulement d'un marmiton de cuisine de l'empereur . Les bons livres peuvent faire des philosophes, encore n'est-ce que chez les jeunes gens, les autres ont pris leurs plis . C'est ce qui fait que M. de Crosne est entièrement pour nous, indépendamment même des formes juridiques . Mais il faut des formes à MM. d'Aguesseau et Gilbert, qui ne sont point du tout philosophes . Il faut auprès des ministres de très grandes protections, et point de livres . Un bon ouvrage peut porter son fruit dans quinze ou vingt ans, mais aujourd’hui il s'agit d'obtenir la protection de Mme de Pompadour . Le grand point est d'intéresser son amour-propre, à faire autant de bien à l’État, que Mme de Maintenon a fait de mal . Je répondrais bien de sa bonne volonté, et de celle de MM. les ducs de Choiseul et de Praslin . Mais avec tout cela, l'affaire ne serait pas encore faite, tant il est difficile de changer ce qui est une fois établi . C'est assurément une très belle entreprise, elle demande encore plus de soins que l'affaire Calas . Je mourrais bien content, si j'avais mis une pierre à cet édifice . Nous raisonnerons de tout cela avec monsieur Moultou, l’homme du monde que j'estime le plus, et en qui j'ai la plus grande confiance . »

1 L'édition Gaberel omet le dernier paragraphe .

Écrire un commentaire