Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

19/02/2018

envoyer aujourd'hui tout ce qu'on aura fait de la Tolérance

... Cette qualité, ce savoir-vivre qui semble parfaitement échapper aux politicards de tout poil !

 

« A Gabriel Cramer

Genève

[vers le 10 mars 1763] 1

Je ne peux envoyer à monsieur Cramer la Sophonisbe que demain soir, ou après-demain matin . Je la revois et j'y travaille encore . Il faut la comparer à celle de Mairet 2 et cela demande un peu d'application .

Je prie instamment monsieur Cramer de m'envoyer aujourd'hui tout ce qu'on aura fait de la Tolérance . Il doit certainement avoir Mariamne, mais s'il ne l'a pas, je vais envoyer chercher à Ferney le seul exemplaire qui me reste . »

1 La moitié inférieure du manuscrit a été déchirée, ce qui affecte l'adresse et peut-être aussi le texte de la lettre .

2 La Sophonisbe de Mairet, jouée en 1629, imprimée en 1635, avait eu un succès considérable une trentaine d'années avant celle de Corneille . C'est la première tragédie régulière française .Voir : http://www.idt.paris-sorbonne.fr/html/Mairet-Sophonisbe-Preface.html

et : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1097788.pdf

Écrire un commentaire