Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/04/2018

si on n'a autre chose à dire en faveur du condamné sinon qu'il est de la plus belle figure, il n'y a pas d'apparence que monsieur le chancelier soit fort touché de cette raison

... Ce qui peut être le cas, non du condamné, mais du prévenu Bolloré, ami de l'ex-président Sarkozy, autre prévenu notable , asinus asinum fricat .

https://www.francetvinfo.fr/faits-divers/justice-proces/s...

Notons au passage que la corruption est utilisée à grande échelle par tous les grands groupes internationaux depuis toujours, l'argent étant "LA CLEF" du pouvoir , irremplaçable et de la plus grande efficacité dans un monde sans Bisounours . 

 Résultat de recherche d'images pour "affaire bolloré"

 

 

 

« A Louis-Gaspard Fabry, Maire et

Subdélégué

à Gex

Aux Délices, 2 mai 1763 1

Monsieur, il n'appartient qu'à vous de rendre compte à Mgr le comte de La Marche de ce qui se passe dans sa terre . Je pense que vous ne vous compromettrez en aucune façon en lui envoyant un mémoire concernant la condamnation du nommé Motty . Si on peut prouver qu'il n'a tué un homme qu’en défendant son frère et en se défendant soi-même, et qu'il a été même pansé dans la prison par le g[ardien] lui-même, des blessures qu'il avait reçues, alors, le cas par[aitra] graciable, et M. le comte de La Marche aimera probablem[ent] mieux demander la grâce du coupable, que de dépenser beaucoup d'argent pour le faire pendre 2.

Mais si les charges et informations sont absolument conformes au mémoire que j'ai vu, et si on n'a autre chose à dire en faveur du condamné sinon qu'il est de la plus belle figure, il n'y a pas d'apparence que monsieur le chancelier soit fort touché de cette raison .

Vous pourriez encore, monsieur, employer le crédit de monsieur l'intendant, qui pourrait écrire en droiture à monsieur le chancelier, et demander lui-même la grâce du condamné, en spécifiant qu'on a mal à propos supprimé dans les procédures, que le condamné ne s'est servi de son sabre qu'à son corps défendant . On pourrait encore alléguer , que la querelle s'est passée entre le condamné et les valets de campagne du lieutenant criminel, et qu'il est à présumer que le procès-verbal a été rédigé à [l'a]vantage de ces valets .

Si vous vouliez bien, monsieur, faire donner avis à la famille Bétems du village de Moens, qu'on va leur envoyer leur parent, et qu'elle prenne les mesures qu'elle trouvera convenables . C'est d'ailleurs au curé de Moens à se mêler des fous de son village .

Toute notre famille vous fait les plus tendres compliments . J'ai l'honneur d'être avec l'attachement le plus inviolable, monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur.

Voltaire. »

1 Le papier a été endommagé, d'où les restitutions du texte . La signature ne semble pas être de la main de Voltaire .

Écrire un commentaire