Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/04/2018

S'il est absolument nécessaire de payer l'iniquité, et de donner 1500 livres pour le greffe de l'iniquité, il faudra se cotiser

... C'est sans doute à peu près ce que pensent des usagers SNCF qui apportent leur obole à des grévistes égoïstes dont les syndicats sont assez nantis pour intenter des actions en justice contre leur employeur ! Solidarité à sens unique encore une fois .

 https://www.20minutes.fr/societe/2260087-20180423-greve-s...

 

 

« A Philippe Debrus

[vers le 1er mai 1763]1

Le conseil de Mme Calas jugera sans doute que l'ordre a été donné par le roi au parlement de Toulouse, d'envoyer au roi la copie des procédures 2, et non pas de les envoyer à la veuve, donc, ce n'est pas à elle à payer l’obéissance que le parlement de Toulouse doit au roi .

Il est inouï qu'on demande quinze cents livres pour une copie . Je ferais copier la Somme de saint Thomas tout entière pour deux cents francs tout au plus . Les juges de Toulouse rouent, et le greffier écorche . C'est donc ainsi que la justice est faite ! S'il est absolument nécessaire de payer l'iniquité, et de donner 1500 livres pour le greffe de l'iniquité, il faudra se cotiser ; il n’y aura qu'à faire une répartition entre les contribuables et j'offre d'en être .

Je fais la même offre quand il s'agira de prendre à partie les juges eux-mêmes .

V. »

1 L'édition Lettres inédites place la lettre en mai-juillet, et B.M. En février .

2 La procédure était entièrement écrite, ce qui d'ailleurs n'était pas sans offrir des garanties .

Écrire un commentaire