Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/05/2018

ce qui ferait grand bien à l'Histoire générale

... serait la disparition -rapide, immédiate- des dictateurs de l'acabit d'Erdogan et Kim Jung un .

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 26 mai 1763]1

Monsieur Gabriel est supplié de vouloir bien nous donner une cargaison de six Mariamne, six Olympie, six Zulime, en attendant six Droit du seigneur pour le théâtre de Ferney . Nous partons lundi, la troupe se recommande à monsieur Gabriel .

Il est prié d'inscrire M. Le Normand, fermier général, pour un exemplaire de Corneille . »

1 L'édition Gagnebin place ce mot en mars 1762, en rapport avec la représentation d'Olympie à Ferney . Olympie ne fut imprimée qu'en 1763 ; le mardi 31 mai 1763, V* est encore aux Délices ( voir lettre du 31 mai à Palissot ) et l’adresse de la lettre du 1er juin 1763 à Balleidier montre qu'il était de retour à Ferney le 1er juin ; sans doute a-t-il eu d'abord l'intention de partir le lundi 30 mai ; dans ce cas le présent billet a dû être écrit quelques jours auparavant .

Par ailleurs , le 26 mai, Frédéric II écrit à sa sœur la reine de Suède : « Tout ce qui paraît en France, est si fort marqué au coin du médiocre que c'est perdre son temps de s'amuser à lire ces billevesées . Voltaire radote, il ne fait plus rien qui vaille . La France n'a plus que d'Alembert, tout le reste est pitoyable . »

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 25 mai 1763]1

Monsieur Caro est supplié d'envoyer ce petit billet pour la reine Clairon dans son paquet .

En voici un de frère Damilaville .

Si monsieur Caro écrit en droiture à frère Damila, il faut dérouter les curieux .

1 L'édition Gagnebin imprime à la suite quelques vers figurant sur un papier séparé, apparemment sans rapport avec la présente lettre .

 

 

« A Gabriel Cramer

à Genève

[vers le 25 mai 1763]1

Monsieur Cramer est prié d'envoyer une demi-douzaine d'exemplaires de la nouvelle Mariamne, et de tâcher de nous faire avoir Zulime pour lundi prochain, afin que Mlle Clairon puisse la jouer incessamment . Ce serait un grand plaisir que monsieur Cramer nous ferait, et cette diligence plairait beaucoup à M. d'Argental, ce qui ferait grand bien à l'Histoire générale . »

1 L'édition Gagnebin place la lettre en août 1765 .

Écrire un commentaire