Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/06/2018

Autrefois le triste emploi d’instruire la jeunesse était méprisé des honnêtes gens, et abandonné aux pédants, et, qui pis est, aux moines... faites de l’institution des enfants un grand objet de gouvernement.

... Voltaire a encore raison à ce sujet . Puisse le gouvernement actuel persévérer dans les réformes nécessaires de l'éducation nationale, et puissent les gugusses de la SNCF cesser de ponctionner les finances publiques (à leur seul profit) aux dépens de la filière éducative ou comment sacrifier l'avenir au bénéfice du seul présent .

 

 

« A Louis-René de Caradeuc de La Chalotais

A Ferney, le 22 juin [1763]

Monsieur, j’ai reçu enfin, et j’ai dévoré votre excellent Traité de l’Éducation 1. Autrefois le triste emploi d’instruire la jeunesse était méprisé des honnêtes gens, et abandonné aux pédants, et, qui pis est, aux moines. Vous donnez envie d’être régent de physique et de rhétorique . Vous faites de l’institution des enfants un grand objet de gouvernement. Pourquoi ne tirerait-on pas du sein de nos Académies les meilleurs sujets qui voudraient se consacrer à des emplois devenus par vous si honorables ? Mais il faudrait Michel de L’Hospital, ou M. de La Chalotais, pour chancelier.

Il vient d’arriver à Genève des ballots de votre livre . Il est lu et admiré. Genève croira que je vaux quelque chose, en voyant comme vous avez daigné parler de moi. C’est là tout ce qu’on pourra critiquer dans votre livre. Il me semble, à l’empressement que tous les pères de famille ont à vous lire qu’on sera bientôt obligé de faire ici une nouvelle édition, quoiqu’on ait fait venir de France une grande quantité d’exemplaires . En ce cas, je vous demanderai les additions dont vous voudrez embellir votre ouvrage . Ne voudriez-vous pas dire, en parlant des vingt-cinq ans que mettrait un boulet de canon à parcourir l’espace qui s’étend de notre globe au soleil, que c’est en supposant la vitesse toujours égale ? c’est une bagatelle. Je me conformerai exactement à tous vos ordres.

Vous donnez de beaux exemples en plus d’un genre au parquet de Paris. On prétend que maître Omer de Fleury ne les a pas suivis en faisant son réquisitoire contre l’inoculation.

J’ai peur que le gouvernement ne soit si embarrassé de la peine qu’auront tant d’hommes faits, à payer les impôts, qu’il ne pourra donner à l’éducation des enfants l’attention qu’elle mérite . Curtae nescio quid semper abest rei 2. C’est assurément ce qu’on ne dira pas de votre livre, quoiqu’on le trouve trop court.

Agréez, monsieur, le respect, l’attachement, et la reconnaissance de votre très humble, etc. »

2 Horace, Odes, III, xxiv, 64 ; ce vers conclut une ode contre la recherche excessive des richesses au détriment de la formation humaine . On peut traduire cette fin de vers : sans doute ses richesses s’accroissent sans scrupule, mais toujours, pour être complet, quelque chose manque à son avoir .

Écrire un commentaire