Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/06/2018

Le malade est bien indigne de manger du gibier

... Si toutefois il en trouve encore ! ce gibier qui devrait finalement disparaitre sans l'intervention des fusils des chasseurs, mais plus certainement par l'activité in/sensée nous nourrir : l'agriculture et ses pesticides et destructions de milieux naturels .

https://www.lemonde.fr/biodiversite/article/2018/06/18/oi...

 Image associée

 

 

 

« A Louis-Amable Deprez de Crassier

Chevalier de Saint-Louis, Lieutenant

du roi du Charolais etc. 1

[vers 1763] 2

Le malade est bien indigne de manger du gibier que monsieur de Crassier lui fait l'honneur de lui envoyer mais sa dernière volonté sera de le servir s'il le peut et de lui témoigner ses sentiments les plus respectueux .

V. »

1 Voir : http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k1100852/texteBrut :

« M. de Prez de Crassier, chevalier de Saint-Louis, lieutenant-colonel d'infanterie, grand bailli d'épée. »

2 D'après un décalque sur papier transparent du manuscrit, sur lequel on a porté la mention « Écriture de la main de Voltaire en 1775 » ; mais en fait l'écriture est antérieure d'au moins dix ans .

Écrire un commentaire