Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

08/11/2018

les déclamations sont toujours puériles, surtout quand elles sont remplies d'enflures

... Et les cérémonies commémoratives du 11 novembre vont nous en donner , je le crains, un bon nombre d'exemples .

Quant aux enflures qui font des déclamations puériles, le monde n'en manque pas, et ma préférée est , vous vous en doutez, Mr Trump .

Résultat de recherche d'images pour "déclarations de trump"

Couple d'enflures en représentation : triste spectacle

 

 

« A Jean-François de La Harpe

[novembre 1763] 1

Après le plaisir, monsieur, que m'a fait votre tragédie, le plus grand que je puisse recevoir est la lettre dont vous m'honorez . Vous êtes dans les bons principes, et votre pièce justifie bien tout de que vous dites dans votre lettre . Racine, qui fut le premier qui eût du goût, comme Corneille fut le premier qui eût du génie , l'admirable Racine, non assez admiré, pensait comme vous ; la pompe du spectacle n'est une beauté que quand elle fait une partie nécessaire du sujet ; autrement ce n'est qu'une décoration : les incidents ne font un mérite que quand ils sont naturels ; et les déclamations sont toujours puériles, surtout quand elles sont remplies d'enflures . Vous vous applaudirez de n'avoir pas fait de vers à retenir, et moi, monsieur, je trouve que vous en avez fait beaucoup de ce genre ; les vers que je retiens le plus aisément, sont ceux où la maxime est tournée en sentiment, où le poète cherche moins à paraître qu'à faire paraître son personnage, où l'on dit ce qu'on doit dire : voilà les vers que j'aime ; jugez si je ne dois pas être très content de votre ouvrage .

Vous me paraissez avoir beaucoup de mérite , attendu que vous avez beaucoup d'ennemis . Autrefois dès qu'un homme avait fait un bon ouvrage, on allait dire au frère Vadeblé 2 qu'il était janséniste ; le frère Vadeblé le disait au père Le Tellier, qui le disait au roi . Aujourd'hui faites une bonne tragédie, et l'on dira que vous êtes athée . C'est un plaisir que de voir les pouilles que l'abbé d'Aubignac, prédicateur du roi, prodigue à l'auteur de Cinna ; il y a eu de tout temps des Fréron dans la littérature, mais on dit qu'il faut qu'il y ait des chenilles parce que les rossignols les mangent afin de mieux chanter .

J'ai l'honneur d'être etc. »

1 Il y a deux copies Beaumarchais-Kehl datées respectivement de janvier 1764 et décembre 1763 ; édition « Réponse de M. de Voltaire à M. de La Harpe, qui lui avait écrit en lui envoyant sa tragédie de Warwick », dans le Journal encyclopédique du 15 décembre 1763, date la lettre de novembre 1763 . il existe trois autres copies anciennes avec quelques variantes de détail . La lettre à laquelle répond V* n'est pas connue .

2 On garde ici exceptionnellement l'orthographe de ce nom pour Vatebled ( ou Watebled) ; de même, le même personnage est appelé Vadbled dans L'Ingénu ; Vatebled était un père jésuite de l'entourage du père La Chaise à la fin du règne de Louis XIV. Voir : https://books.google.fr/books?id=uP5A7WpGvksC&pg=PA139&lpg=PA139&dq=fr%C3%A8re+vatebled&source=bl&ots=sa3QG17OQP&sig=oM-myeFv57O9KvVZalvVrNWkFGY&hl=fr&sa=X&ved=2ahUKEwiu-tbyr8TeAhVJxoUKHSlYA3gQ6AEwAnoECAYQAQ#v=onepage&q=fr%C3%A8re%20vatebled&f=false

Écrire un commentaire