Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/12/2018

des gens accrédités, qui étant dans le secret seront intéressé à prévenir le public si favorablement, que les méchants n'osent lever la tête

... NB. -- Note remise en ligne le 25/12 pour le 15/12/2018 suite à suppression de la première édition par je ne sais qui .

 

 

« A Gabriel Cramer

à Genève

[15 décembre 1763]

Si nous avions, mon cher ami, pris seulement la précaution de faire tenir une Tolérance à M. Marin, par M. d'Argental, votre Tolérance serait à Paris depuis longtemps ; et je vois au succès qu'elle a, et à l'approbation des ministres , que si vous en aviez tiré quatre mille exemplaires, vous n'en auriez pas tiré assez . Cet ouvrage n'est point d'ailleurs, un oiseau de passage, il paraît être de toutes les saisons . J'ai écrit à M. d'Alembert de donner quelques coups d'éperon au cheval qui a rué contre vous à Lyon . Je pense en ce cas, que vous ne feriez pas mal d'en tirer sur-le-champ mille exemplaires, que vous enverriez par Lyon tout droit à Paris . Vous pourriez employer un plus petit caractère, tel que celui de la Lettre du quakre . Il y aurait de plus quelques corrections à faire, ce qui ne serait pas indifférent pour le débit . Le saint prêtre qui a fait cet ouvrage, ne songe qu'à vous être utile . Mandez-moi vos résolutions, afin que je me mette au travail . J'espère avoir aujourd'hui les douze exemplaires que j'ai demandés ; je ne les envoie qu'à des personnes sûres qui ne les laisseront pas parvenir à des libraires, et il est bon qu'on en fasse tenir à des gens accrédités, qui étant dans le secret seront intéressé à prévenir le public si favorablement, que les méchants n'osent lever la tête .

Si vous avez encore quelques quakres, je vous prie de les ajouter à votre paquet . Madame votre femme s'est engagée à nous obtenir par Mylord Monsstuart , la souscription de Mylord Bute 1. Vous devez avoir celle de Mylord Holdernesse . Toute notre famille fait mille tendres amitiés à la vôtre . »

1 Le nom de John Stuart, lord Mountstuart (qui deviendra marquis de Bute ) , et celui de Robert d'Arcy, quatrième comte d'Holderness, apparaissent effectivement dans la liste des souscriptions, mais non celui de John Stuart, troisième comte de Bute, le père de Mountstuart .

Écrire un commentaire