Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/01/2019

Tout annonce, Dieu merci, un siècle philosophique

... Oups !... pardon ! fake new ! so sorry .

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

4è janvier 1764 1

M. Gabriel ne tâtera plus de mes contes, ils ne courront plus à Paris . Ces petites fleurs n'ont de prix que quand on ne les porte pas au marché . Mon cher frère a raison .

Voici donc au lieu de conte la lettre de mon petit secrétaire au grand secrétaire de M. Lefranc de Pompignan 2.

Mon petit secrétaire, qui a de l'esprit, a écrit cette lettre de son chef . Mes frères verront par la lettre quel en est le sujet .

J'ai été enchanté du discours de M. de Marmontel, quoiqu'il y ait un endroit qui m'a fait rougir 3. Il a pris avec une habileté bien noble et bien adroite le parti de nos frères contre les Pompignan . Tout annonce, Dieu merci, un siècle philosophique . Chacun brûle les tourbillons de Descartes avec l'Histoire du peuple de Dieu du frère Berruyer 4, Dieu soit loué .

Mais, quand aurai-je le mandement de M. de Beaumont, et l'Antifinancier ?

Orate fratres .

Écr l'inf. »

1 Copie par Wagnière ; l'édition de Kehl suivant la copie Beaumarchais amalgame des fragments de cette lettre avec une version abrégée de la lettre du 7 janvier 1764 à Damilaville : voir : http://www.monsieurdevoltaire.com/2014/07/correspondance-annee-1764-partie-2.html

3 Dans son discours de réception à l'Académie, Marmontel, parlant de l'amitié a dit : « Plusieurs en ont goûté les charmes auprès de ce génie aimable qui manque ici à mon bonheur ; auprès de cet homme universel qui m'a permis de l'appeler mon maîte, lui qui dans Athènes aurait eu pour disciples les Euripides et les Xénophons. » ; voir Discours prononcés dans l'Académie française, le jeudi 22 décembre MDCCLXIII à la réception de M. Marmontel, 1763 ; voir : http://www.academie-francaise.fr/discours-de-reception-de-jean-francois-marmontel

Écrire un commentaire