Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

18/01/2019

On peut changer d'avis d'un jour à l'autre, et alors vous vous repentiriez bien de n'avoir pas accepté ce qu'on vous a offert

... Là, je pense aux Gilets jaunes qui viennent de remporter une victoire à la Pyrrhus et n'en sont pas encore conscients . Un peu d'attention, s'il-vous-plait !

 https://www.youtube.com/watch?v=eX12aq-oCx8

 Résultat de recherche d'images pour "le héron la fontaine"

Héron anglais après le Brexit ou Gilet jaune français , même couillonnade

 

 

 

« A Élie Bertrand, Premier pasteur de

l’Église française, membre de plusieurs

académies

à Berne

13è janvier 1764 , à Ferney

Je vous prie mon cher philosophe de relire la fable d’Ésope, ou de La Fontaine 1, dans laquelle on introduit un héron, qui refuse pour son dîner une carpe et une tanche, et qui se trouve trop heureux de manger un goujon . Il est si rare de trouver des acheteurs d'une marchandise de cabinet, que je vous conseille de saisir l'occasion qui se présente . Si cette occasion manquait, vous ne la retrouveriez plus . Saisissez-la, croyez-moi, connobi pur l'inique corte 2. On peut changer d'avis d'un jour à l'autre, et alors vous vous repentiriez bien de n'avoir pas accepté ce qu'on vous a offert . Songez qu'il y a des jésuites à Manheim .

Adieu, mon cher philosophe, ne m'oubliez pas auprès de M. et de Mme Defreüdenreich, et comptez que je suis à vous pour la vie .

V. »

1 La fable du Héron de La Fontaine, VII, 4, n'est pas inspirée d’Ésope, mais des Facétieuses nuits de Straparole, VIII, 1 : https://fr.wikipedia.org/wiki/Les_Nuits_fac%C3%A9tieuses

Écrire un commentaire