Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2019

Prenez garde de l'inégale distribution des monseigneurs , nous nous ferons des ennemis

... Tel est le mot d'ordre des dirigeants politiques à l'heure de l'attribution des places pour les élections européennes .

La séance de grand Guignol a déjà bien commencé, Gnafron/Mélenchon/Vauquiez/Le Pen  va se prendre quelques revers de bâton bien appuyés , la soupe à la grimace est au menu, et  la rigolade garantie , spectacle complet .

 

 

« A Gabriel Cramer

[janvier-février 1764] 1

Prenez garde de l'inégale distribution des monseigneurs 2, nous nous ferons des ennemis . Voici une lettre de M. de La Bordes, il n'est pas exact, tout banquier du roi qu'il est . Il dit avoir payé la souscription du roi, il n'a payé que la moitié, il faudra lui écrire dans l’occasion, et attendre ses ordres .

N. B. – Il y a beaucoup de choses à corriger dans Le Blanc et le noir 3. Il a de petits frères . Quand monsieur Gabriel voudra il leur fera courir le monde .

Mille tendres compliments à monsieur Gabriel. »

1 L'édition Gagnebin place la note au printemps 1764, ce qui est trop tard par rapport à l'édition de Corneille et des Contes de Guillaume Vadé .

2 Dans la liste des souscripteurs de Corneille qui posaient de difficiles questions d'étiquette .

3 Intéressante mention du Blanc et le noir, sur la composition duquel on sait peu de choses ; ce conte parut dans les Contes de Guillaume Vadé . Parmi les « petits frères » il faut sans doute compter Jeannot et Colin, dont il n'est guère question dans la correspondance . Voir : https://fr.wikisource.org/wiki/Le_Blanc_et_le_Noir

et : https://fr.wikisource.org/wiki/Contes_en_vers_(Voltaire)/Pr%C3%A9face_de_Catherine_Vad%C3%A9

et : https://beq.ebooksgratuits.com/vents/Voltaire-Jeannot.pdf

Écrire un commentaire