Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

09/02/2019

il faut que je rende compte incessamment, et je ne puis le faire sans le secours que je demande

... Affirmerait en privé notre président mal aimé . Mais à qui ?

Si le mardi c'est raviolis, le samedi c'est gilets jaunes : indigestes !

 

 

« A Gabriel Cramer

[janvier-février 1764]

J'ai attendu inutilement les nouvelles épreuves que monsieur Cramer m’avait promises .

J'attends aussi sa réponse sur plusieurs articles, et je le supplie de vouloir bien m'envoyer un relieur .

M. le duc de Praslin m'a envoyé plusieurs livres en feuilles dont il faut que je rende compte incessamment, et je ne puis le faire sans le secours que je demande à mon cher Caro .

N. B. – M. de Laleu, secrétaire du roi, notaire, rue sainte-Croix-de-la-Bretonnerie, à Paris, a souscrit pour deux exemplaires, son nom est-il imprimé 1? Si malheureusement il ne l’était pas, il ; faudrait un carton, il demande depuis six mois à qui il faut payer la première souscription . Si monsieur Cramer fait un carton pour ce M. de Laleu il suffirait d'en tirer seulement deux pour ses deux exemplaires, dont on ferait un paquet séparé, ce qui serait très aisé . »

1 Effectivement son nom apparaît dans la liste des souscripteurs pour un exemplaire .

Écrire un commentaire