Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

20/02/2019

selon ce que j’entends dire, il n’y a personne qui vous ressemble aujourd’hui. Où est l’éclat, la gaieté, le brillant, qui vous accompagnaient

... M. Karl Lagerfeld ?

Vous avez plus fait pour le renom - et la balance commerciale - de la France que bien de nos incultes contemporains . J'ai toujours de l'admiration pour les créateurs dans tous les arts , alors "Chapeau l'artiste" !

 Lagerfeld

Choupette doit être triste maintenant

 

 

« A Louis-François-Armand du Plessis, duc de Richelieu

11è février 1764 à Ferney

Et, pour vous souhaiter tous les bonheurs ensemble,

Ayez un petit-fils, seigneur, qui vous ressemble.1

Cela est d’autant plus nécessaire que, selon ce que j’entends dire, il n’y a personne qui vous ressemble aujourd’hui. Où est l’éclat, la gaieté, le brillant, qui vous accompagnaient de mon temps ? Votre nom allait noblement et gaiement d’un bout de l’Europe à l’autre. Bien peu de gens soutiennent comme vous l’honneur de la nation, et mon héros laissera peu d’imitateurs.

Mgr le maréchal m’a bien fait l’honneur de me mander qu’il mariait M. le duc de Fronsac, mais le nom de la future 2 est resté au bout de la plume , ainsi je ne lui fais qu’un demi-compliment ; mais puisse votre maison s’éterniser comme vous avez immortalisé votre nom ! Je commence à espérer que je ne perdrai pas les yeux, quoiqu’ils soient dans un très piteux état ; et si jamais vous retournez à Bannières, je me ferai donner un ordre, signé Tronchin, pour vous y aller faire ma cour.

Je ne sais pas si vos noces sont déjà faites, mais je suis bien sûr que vous êtes le plus agréable et le plus gai de toute la compagnie. Jouissez longtemps de toutes les belles grâces que la nature vous a faites. Je ne dois pas vous importuner en vous félicitant ; et les occupations de la noce, des présentations, des visites, m’avertissent de vous renouveler mon tendre et profond respect sans bavarderie 3. »

1D'après Rodogune, act. V, sc. 4, de Corneille .

2 Adélaïde-Gabrielle d'Hautefort de Guillet qui va épouser le 25 février 1764 Louis-Sophie-Antoine du Plessis de Richelieu ; elle mourra le 4 février 1767 .

3 Ce mot est peut-être créé par V* et on le trouve déjà dans ses premières lettres ; lettre 2821 : https://fr.wikisource.org/wiki/Correspondance_de_Voltaire/1754/Lettre_2821

et lettre 4421 : https://fr.wikisource.org/wiki/Correspondance_de_Voltaire/1761/Lettre_4421

et lettre 2125 : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k37554k/texteBrut

Écrire un commentaire