Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

02/03/2019

L'esprit de tolérance commence à s'introduire sur les ruines du fanatisme

... Inch allah ! Les ruines en question sont Bouteflika et son fauteuil, monument qu'on ne peut même pas visiter tant il est insalubre, ruines soutenues par les militaires qui ne veulent pas perdre celui qui les paye et en fait ainsi des privilégiés

http://afrique.lepoint.fr/actualites/algerie-pourquoi-l-a...

Quant à la tolérance, elle en a un sérieux coup dans l'aile . Mektoub !

Image associée

 

 

 

« A Charles Manoël de Végobre, Avocat

on apprend dans le moment que monsieur

de Végobre a retrouvé la lettre

à Genève

[Ferney 16 février 1764] 1

Je donnai, monsieur, lundi dernier, au domestique de Mme Cramer la mère, laquelle dînait chez moi, un paquet pour vous être remis . Il contenait une lettre que j'avais l'honneur de vous écrire, et une autre que je venais de recevoir de M. le premier président du parlement de Toulouse 2 au sujet de la malheureuse aventure de Sirven . L'extrême bonté que ce magistrat témoigne, et son horreur pour le fanatisme méritaient d'être connues de vous, et je vous demandais en même temps le secret, tant sur sa lettre que sur les démarches qu'il me conseillait de faire . Je vous priais en même temps de m'envoyer Sirven pour lui faire signer une requête . Mon paquet dut vous être rendu lundi vers les six heures du soir . Il faut que ce malheureux ait égaré, ou oublié la lettre dont il était chargé, mais nous n'avons perdu que quelques jours, et notre requête partira demain pour monsieur le vice-chancelier . J'ose en espérer une heureuse issue .

Je ne sais si vous savez que M. le duc de Choiseul a délivré des galères le nommé Chaumont, dont tout le crime était d'avoir entendu un sermon au désert . Il a quelques compagnons, dont je ne désespère pas de briser les fers et les rames . L'esprit de tolérance commence à s'introduire sur les ruines du fanatisme . Bénissons-en Dieu .

J'ai l'honneur d'être le plus tendrement du monde , monsieur, votre très humble et très obéissant serviteur

Voltaire. »

1 Le manuscrit est daté par Végobre .

2 De Bastard .

Écrire un commentaire