Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

27/05/2019

nous ne sommes plus dans ces temps où la France donnait des exemples à l'Europe 

... Tel est le triste constat après ces élections européennes qui montrent que l'intolérance nationaliste a repris du poil de la bête . La discorde existante va sans doute s'accroître encore , la division et l'émiettage de l'Europe sont à craindre . Les nombrilistes sont de bien tristes sires et la donneuse de leçons Marine Le Pen, voleuse et tricheuse patentée ( 300 000€ détournés au parlement européen ; digne émule de François Fillon ? ) est bien mal placée pour dire ce que doit faire le président de la République  .

Image associée

https://www.touteleurope.eu/actualite/elections-europeenn...

 

 

 

« A Jean-Georges Noverre

Les vieillards impotents comme moi, monsieur, s'intéressent rarement à l'art charmant que vous avez embelli 1 ; mais vous me transformez en jeune homme, vous me faites naître un violent désir de voir ces fêtes dont vous êtes l’ornement principal ; mes désirs ne me donnent que des regrets, et c'est là mon malheur . J'ai d'ailleurs une raison de vous admirer qui m'est particulière ; je trouve que tout ce que vous faites est plein de poésie ; les peintres et les poètes se disputeront à qui vous aura . Je ne cesse de m'étonner que la France ne vous ai pas fixé par les plus grands avantages ; mais nous ne sommes plus dans ces temps où la France donnait des exemples à l'Europe ; tout est bien changé, vous devez au moins être regretté de tous les gens de goût . Regardez-moi , monsieur, comme un de vos partisans les plus attachés, et comptez sur l'estime sincère avec laquelle j'ai l'honneur d'être votre très humble serviteur .

Voltaire.

Au château de Ferney, le 26 avril 1764.2 »

1 La danse ; Noverre est l'organisateur des fêtes annuelles de Wurtemberg ; voir lettre du 11 octobre 1763 : http://voltaireathome.hautetfort.com/archive/2018/10/05/vous-me-paraissez-si-superieur-dans-votre-genre-que-je-ne-su-6094557.html

2 D'après l'édition de David Murphy de Vie de David Garrick (traduite par Jean-Etienne-François Marignié), 1800-1801 .

Écrire un commentaire