Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

31/10/2019

si vous y avez assez de liberté ( j'entends la liberté de penser, de parler et d'écrire ) on peut vivre à Pise comme ailleurs dans le sein de sa famille

... Cette liberté semble diablement menacée quand on entend le chef d'Etat  :"C'est un gouvernement né sur la peur de lâcher son fauteuil, sans dignité, sans idéal", a dénoncé Matteo Salvini, décidément très doué pour la démolition ; voir : https://www.france24.com/fr/20190905-crise-politique-ital...

Le bon sens, comme sa tour de Pise, semble bien se casser la figure en Italie .

 

 

« A Lorenzo Guazzesi 1

à Pise

12è septembre 1764, à Ferney 2

Je paie bien tard, monsieur, une dette qui m'est chère ; mais vous savez que je ne peux écrire de ma main, et j'ai été très longtemps sans mon secrétaire . Je ne sais si vous êtes encore à Pise, vous me paraissiez, par votre dernière lettre, fort dégouté de ce séjour , mais si vous y avez assez de liberté ( j'entends la liberté de penser, de parler et d'écrire ) on peut vivre à Pise comme ailleurs dans le sein de sa famille . Tout ce que je soupçonne, c'est que l'Italie était plus agréable pour les gens de lettres, du temps de Cicéron et de Virgile qu'elle ne l'est du temps des dominicains et des autres moines . Il est bien étrange que le plus spirituel de tous les peuples soit précisément celui qui est le plus esclave . Je conçois que les philosophes ont beaucoup à souffrir dans un pays où l'on a mis Galilée en pénitence pour avoir reconnu que la terre tourne autour du soleil . La raison, monsieur, pour laquelle vous êtes peut-être mécontent de Pise, est la raison pour laquelle je n'ai jamais voulu aller en Italie, mais je ferais le voyage si le sacré collège était philosophe .

Je vous prie, monsieur, d'être persuadé de l'estime et de l'attachement de celui qui a l'honneur de vous écrire . »

2 Mention sur le le manuscrit original « f[ran]co Milano ».

Écrire un commentaire