Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

23/05/2020

Paris est ivre , on craint qu'ayant cuvé son vin, il ne lui reste une grande pesanteur de tête

... Voici le remède pour ceux qui ont forcé la dose en fêtant le déconfinement : https://www.youtube.com/watch?v=jF06KtI3uZw&list=UU55...

Kestuf - Episode 10 - La gueule de bois - YouTube

Pour tous ceux qui croient qu'ARTE est trop sérieuse ( ou sérieux ?) et que nul n'est plus drôle que Cyril Hanouna

 

 

« A Etienne-Noël Damilaville

8è mars 1765

Mon cher frère, vous m'apprenez deux nouvelles bien intéressantes ; on juge les Calas 1, et le généreux Élie veut encore défendre l'innocence des Sirven . Cette seconde affaire me parait plus difficile à traiter que la première, parce que les Sirven se sont enfuis, et hors du royaume ; parce qu'ils ont condamnés par contumace ; parce qu'ils doivent se représenter en justice ; parce qu'enfin ayant été condamnés par un juge subalterne, la loi veut qu'ils en appellent au parlement de Toulouse . C'est au divin Élie à savoir si l'on peut intervertir l’ordre judiciaire, et si le Conseil a les bras assez longs pour donner cet énorme soufflet à un parlement . Je crois qu’en attendant il ne serait pas mal de lâcher quelques exemplaires d’une certaine lettre sur cette affaire 2.

Quand à celle que j'ai écrite à Cideville 3, il est discret, et je lui ai bien recommandé de se taire . Je dis ici à tout le monde que la Destruction est d'un génie supérieur, et que cependant elle n'est pas de M. d'Alembert . Quoi qu'il en soit, les nez fins le flaireront à la première page . Tout l 'ouvrage sent l'Archimède Protagoras d'une lieue de loin . Qu'il dorme en paix, la nation le remerciera avant qu'il soit peu .

J'ai reçu le paquet que vous avez eu la bonté de m'envoyer . Je vous remercie tendrement malgré vous et vos dents, de toutes les bontés que vous avez pour moi .

Vous me mandez que Paris est ivre , on craint qu'ayant cuvé son vin, il ne lui reste une grande pesanteur de tête .

Je lirai L'Homme éclairé par ses besoins 4. J'ai grand besoin qu'on m'éclaire, et j'espère que le livre ne sera pas un amas de lieux communs . Un livre n'est excusable qu'autant qu'il apprend quelque chose .

Bonsoir, mon cher frère . Avant de finir, il faut que je vous demande quel cas on fait du Pyrrhonien raisonnable qu'on attribue au marquis d'Autrey 5. Pourquoi emploie-t-il toute la sagacité de son esprit à défendre la plus détestable des causes ? Pourquoi s'est-il déclaré contre Platon Diderot ? J'ai toujours été affligé qu'un certain ton d'enthousiasme et de hauteur ait attiré des ennemis à la raison . Sachons souffrir, résignons-nous, et surtout écr l'inf. »

1 Quarante maîtres des requêtes sont en train d'examiner le dossier d el'affaire Calas, et vont réhabiliter Jean Calas et sa famille le lendemain, trois ans jour pour jour après la condamnation à mort de Jean Calas .

5 Henri-Jean-Baptiste Fabry de Moncault, comte d'Autrey : Le Pyrrhonien raisonnable, ou Méthode nouvelle, proposée aux incrédules par M. l'abbé de ***, 1765 ; voir : https://data.bnf.fr/fr/12074766/henri-jean-baptiste_fabry_de_moncault_autrey/

et https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k6529152t.texteImage

Écrire un commentaire