Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

07/06/2020

malheureusement parmi nous, l'éloquence, la connaissance des lois, la protection donnée à l'innocence ne fait pas des sénateurs

... C'est vrai .

 

« A Jean-Baptiste-Jacques Élie de Beaumont

Vous commencez, monsieur, votre carrière comme Cicéron ; mais malheureusement parmi nous, l'éloquence, la connaissance des lois, la protection donnée à l'innocence ne fait pas des sénateurs et des consuls . Vous n'aurez peut-être que de la gloire, mais vous l'aurez bien pure et bien éclatante .

J'aurai donc l'honneur, puisque vous le permettez, de vous envoyer dans quelques jours le mémoire de Sirven . Vous verrez qu'il est possible qu'on puisse rendre justice à cette famille infortunée, sans qu’elle purge sa contumace, et si on peut lui donner d'autres juges que ses bourreaux .

Je n'ai jamais eu le bonheur de vous voir mais je vous aime comme si je vous avais vu bien souvent ; je vous révère comme vous le méritez, mes sentiments sont au-dessus du très humble et très obéissant serviteur

V. 

17è mars 1765 à Ferney.»

Écrire un commentaire