Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/07/2020

Nous ne laisserons pas d'être assez embarrassés cet été . Ferney sera plein jusqu'au toit

... C'est ce que souhaite François-Xavier Verger -que je salue amicalement- qui travaille pour que vive le château de Voltaire aussi bien que du temps du patriarche, lieu d'accueil et de travail remarquable .

Voir : https://www.youtube.com/watch?v=HICmoAYVFt0

et : https://www.youtube.com/watch?v=Q7I9p-dCXJU

et : https://www.youtube.com/watch?v=_127cMOZVVc

Voyage de presse à Ferney-Voltaire - Chatillon Architectes

Bienvenue chez Voltaire

 

 

« A Gabriel Cramer

[vers le 2 avril 1765]

Voici, mon cher Gabriel, l'ouvrage le plus intéressant pour la philosophie et pour les philosophes, le plus nécessaire, le plus fait pour avoir un prompt débit 1. Heureusement c'est un ouvrage auquel M. le duc de Praslin s'intéressera . On me l'envoie de Paris, et je vous le confie comme à un frère qui va travailler pour les frères . L'entrée dans Paris est sûre . Ne perdez pas un instant ; servez-vous d'un caractère un peu moins gros que celui de la Destruction . Faites travailler, je vous en prie, dès ce jour même . En vérité vous avez bien fait de quitter l'Espagne pour la France . Je vous réponds que tant que je vivrai vos presses ne seront pas oisives . Je vous instruirai la première fois que je vous verrai des choses qu'on exige de vous, comme d'envoyer les premiers exemplaires par la poste, à ceux qu'on vous indiquera .

On a porté à Tournay le peu de meubles qu'on a pu trouver ; on nous a volé des matelas et des couvertures . Nous tâcherons de réparer tout cela . Nous ne laisserons pas d'être assez embarrassés cet été . Ferney sera plein jusqu'au toit .

Savez-vous bien que le parlement de Toulouse s’est assemblé pour faire des remontrances au roi ? Il soutient toujours que Calas a été roué loyalement . Je vous jure, mon cher Gabriel, que je ne voudrais pas me trouver actuellement à Toulouse .

Voici un petit mot pour Mlle Rieux . Je vous embrasse tendrement vous et les vôtres .

Point du tout . J’envoie le billet pour Mlle Rieux en droiture .

On vous recommande mon cher ami secret profond et diligence extrême .

V. »

Écrire un commentaire