Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

29/07/2020

mais je pense qu'il est bien difficile d'exiger de lui une promesse en forme

... Lui, qui  ?

Tout politique au pouvoir actuellement et qui doit répondre aux attentes de soixante millions d'individus sans compter les chats et les petits cochons .

 

 

« A Jacob Tronchin

[avril 1765] 1

La Fontaine a fait assurément bien de l'honneur à ces cent nouvelles du coin de la rue 2. C'est là tirer de l'or du fumier . Je vous remercie monsieur de m'avoir fait connaître la source où il a puisé quelquefois .

Je ne manquerai pas assurément à la première occasion que j'aurai de faire souvenir M. le duc de Choiseul de ses bontés, et des espérances qu'il nous a données , mais je pense qu'il est bien difficile d'exiger de lui une promesse en forme . Il est d'ailleurs si affligé à présent de l'inexécution de tous ses ordres à la Cayenne que ces moments-ci ne sont pas mollia fandi tempora 3. Mille tendres respects .

V. »

1L'édition Tronchin est limitée à un court extrait non daté ; Droz date de février 1758et donne François Tronchin comme destinataire ; Delattre suggère Jacob Tronchin et place la lettre en avril-mai 1765 .

Elle se situe à la suite d'un lettre de Choiseul du 3 avril 1765 : « Il est vrai que j'ai eu du chagrin pour ma colonie de Cayenne ; des sots, des fripons, et pis que cela des ignorants qui croyaient en savoir beaucoup, m'ont entraîné dans de fausse démarches ; je suis corrigé, ce n'est pas une matière aisée à traiter que celle de colonies ; j'apprends tous les jours que je suis plus ignorant que je ne croyais la veille ; à force d'application, j'arriverai au bien , à ce que j'espère […] L'histoire du canton de Schvitz fait plus d'honneur à ce canton qu'il ne mérite ; nous n'avions d'eux que soixante-seize hommes à notre service ; ils reviennent tous successivement, le canton reviendra aussi, et , s'il ne revient pas , nous aurons ses hommes et il n'aura pas nos pensions . M. de Villette a de l'esprit, mais cet esprit est renfermé dans une mauvaise tête ; si cependant il avait un bon cœur, il n'y aurait rien de perdu […] je donnerai volontiers mon consentement à tout ce que son père demandera pour lui . Vivez heureux, tranquille, ma chère marmotte, ne vous embarrassez ni des jésuites, ni des parlements[…] . »

Voir : http://w3public.ville-ge.ch/bge/odyssee.nsf/Attachments/arch_tronchin_141-397frameset.htm/$file/arch_tronchin_141-397.pdf

2 Les Cent nouvelles nouvelles , dont La Fontaine s'est inspiré dans quelques contes ? Voir : https://fr.wikipedia.org/wiki/Cent_nouvelles_nouvelles

et : https://gallica.bnf.fr/ark:/12148/btv1b86000684/f5.image

3 Les occasions favorables pour parler ; d'après L'Enéide, IV, 293-294 , de Virgile ; voir : http://bcs.fltr.ucl.ac.be/Virg/V04-173-295.html

Écrire un commentaire